<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Les amis de Jasseron


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les Amis de Jasseron en 2004
Le Progrès du
08/02/2004
Assemblée Générale des Amis de Jasseron  
20/05/2004
Ca marche pour les amis de Jasseron  
23/05/2004
Les galettes des Amis de Jasseron
04/10/2004
les Amis de Jasseron en voyage  

Le Progrès du 08/02/2004
Assemblée Générale des Amis de Jasseron
Un bilan encourageant et des pistes pour l'avenir

Un recentrage des activités sur la culture et une implications plus grande ausein de l'animation communale semblent être des orientations souhaitables pour une pérenniser l'avenir de cette association dynamique.

C'est une année 2003 riche en événements que le président Jacques Soubriez, résume lors de son bilan moral, après avoir accueilli la centaine de spectateurs présente dans la salle des fêtes, à l'occasion de l'Assemblée générale des Amis de Jasseron. 
Riche également en moments d'amitiés telles que la journée galette, orchestrée par Georges Métras, principale source de revenus, qui a connu son traditionnel succès, ou la journée du 1er mai pour la randonnée au sommet du Mont Nivigne (point culminant du Revermont) que la pluie a exceptionnellement épargnée.
Mais bien d'autres occasions de rencontres ont jalonné l'année passée.
Au mois de juin, la découverte de la haute vallée de l'Ain, concoctée par René Ovigue, a servi de préambule à la découverte des hautes Pyrénées pendant trois jours au mois de septembre.
Un voyage agréablement décrit par Evelyne Soubriez, au cours duquel, les soixante-dix amis de Jasseron présents se sont régalés les yeux et les papilles gustatives.
En lieu et place des "journées boudin" partagées avec l'amicale des donneurs de sang les années précédentes, le groupe a souhaité innover en organisant une "soirée cochonnaille" à l'automne.
Cette manifestation a regroupé plus de 200 convives. Elle a été très appréciée, notamment par la qualité de l'animation réalisée par l'orchestre "Crescendo".
La participation au forum des associations au mois de novembre a été un moment fort de la saison, puisqu'il a permis de communiquer sur les activités de la société auprès de la population jasseronnaise et auprès des visiteurs extérieurs.
Vingt cinq adhérents ont participé aux séances "Connaissance du Monde" à Bourg.
A l'occasion du renouvellement des élus, M Lager remplace André Dorst démissionnaire.
L'état des finances présenté en détail par Nicole Soret, montre que l'association est en très bonne santé financière.

Des projets pour l'avenir
Jacques Soubriez, dans la conclusion du bilan de l'année 2003 avoue être un président comblé par le bon fonctionnement de son association.
Malgré ses 120 membres, il s'interroge sur l'avenir des Amis de Jasseron, compte tenu de son riche passé et des difficultés à recruter de nouveaux adhérents notamment des jeunes.
Un recentrage des activités sur la culture et une implication plus grande au sein de l'animation communale semblent être des pistes d'actions à engager. La participation de l'association dans la procédure d'accueil des nouveaux habitants est évoquée.
Une prochaine adhésion à l'association "patrimoine des pays de l'Ain" permettra de publier le livre "Jasseron, 2000 ans d'histoire" sur leur site Internet.
Le président se tourne ensuite vers Bernard Dupin, maire, pour proposer un projet à construire en commun avec la municipalité. Un projet de mise en place de formations informatiques pour les personnes qui le désireraient. Il sollicite l'utilisation du matériel communal pour cela.
En réponse à cette proposition, le maire affirme son soutien aux Amis de Jasseron et confirme l'importance des associations dans les petites communes. Il avoue sa crainte de pertes de relations humaines dans l'utilisation abusive de l'informatique et d'Internet, mais approuve néanmoins le projet proposé.

Avant de clore l'assemblée par le verre de l'amitié, la deuxième partie de la soirée a été animée par l'artiste chanteur "Sam" qui a interprété des chansons d'hier et d'aujourd'hui avant de faire entrer en scène ses "Samettes", également chanteuses dans un style humoristique et fort apprécié.

D.D.
retour articles février 2004

Le Progrès le 20 mai 2004
Ça marche pour les Amis de Jasseron

C’est par une très belle journée ensoleillée que les Amis de Jasseron étaient conviés à leur traditionnelle marche du 1er Mai.

Une centaine de personnes a répondu à l’appel des organisateurs pour cette journée
qui se veut avant tout amicale et conviviale.
Renouant avec la tradition, c’est de Jasseron que les marcheurs équipés de pied en cape

s’élancèrent dans la plaine de Sanciat à travers bois qui sentaient bon le muguet et les champs de colza à l’odeur entêtante.
Au pied de l’imposant château de Meillonnas, la troupe reprit des forces avant d’attaquer la longue montée vers la grotte des fées à travers les ruelles aux belles demeures
où plane le souvenir de Roger Vailland.
Depuis le sommet, la vue sur la plaine de Bresse et les Monts du Mâconnais est magnifique.
Après 5 heures de randonnée, c’est un long ruban joyeux et coloré qui fit son retour
vers Jasseron.
L’apéritif et un solide casse croûte firent oublier les jambes lourdes et c’est dans une chaude ambiance que se termina cette belle journée empreinte d’amitié et de bonne humeur.
Les Amis de Jasseron vous donnent rendez-vous pour leur journée galettes du 15 Mai.
Jacques Soubriez

Le Progrès le 23 mai 2004
Les galettes des Amis de Jasseron

C'est sous le soleil d'un beau jour du mois mai, que les Amis de Jasseron ont proposé leur tartes sucrées et salées aux habitants du village et aux gens de passage.

Une journée de convivialité qui donnera à l'association des moyens pour mettre en œuvre leurs projets dont le premier à venir, est un voyage le 22 juin dans le Haut-Doubs.

D.D.

Le Progrès du 02/10/2004
Les Amis de Jasseron
En passant par la Lorraine... les Vosges et l’Alsace

Récemment soixante-six amis de Jasseron sont partis, trois jours en voyage dans l'Est de la France.
Le Château Lambert en Haute Saône est une étape du trajet aller, avant de s’installer dans un centre de vacances de Bussang dans les Vosges.

La découverte de la région peut commencer : le tour des «Ballons », sommets du massif des Vosges, la station de ski de La Bresse, Gérardmer et son lac, la vallée de la Vologne et l'arrivée à Epinal, renommée pour « ses images ».

Le deuxième jour, le soleil est toujours au rendez-vous pour découvrir les monts et vallées des Vosges. Le car monte jusqu'au mémorial du «Vieil Anlland », cimetière et nécropole où reposent 12 à 13 000 soldats tués pendant la Grande Guerre de 14-18.

La Route des Crêtes est parcourue et permet de contempler les principaux sommets: le Grand Ballon (1424 m), le Honeck où la température moyenne de l'année est de 5°, le col de la Schlucht qui surplombe des ravins vertigineux...

La ville de Munster, est traversée avant l’arrivée à Colmar qui est visitée après la dégustation d'une bonne choucroute.

Le jour du retour, les voyageurs visitent Nancy, ancienne capitale du Duché de Lorraine et sa célèbre Place Stanislas, inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité, qui fêtera ses 250 ans en 2005.

Au cours du retour sur Jasseron, une escale au bord du Doubs, à Verdun, a permis de déguster une « pochouse ».

D.D.
retour articles octobre 2004  


 

Associative

locale