<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Les Anciens Combattants


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les anciens combattants en 2004
Le Progrès du
16/02/2004
Assemblée générale des anciens combattants
16/05/2004
Anciens Combattants : commémoration du 8 mai 45
12/09/2004
Commémoration de la libération de Jasseron
10/11/2004
un nom supplémentaire gravé sur le monument aux morts
13/11/2004
cérémonie du 11 novembre : des récompenses et un nouveau drapeau

Le Progrès du 16/02/2004
Assemblée générale des anciens combattants
La célébration de la fin de la guerre d'Algérie restera le 19 mars

 


Après avoir demandé une minute de silence pour rendre hommage aux personnes disparues dans l'année, le président a déclaré ouverte l'assemblée générale de l'Amicale des Anciens Combattants.
Depuis le début de l'année 2003, Raymond Guy assure la présidence de l'association qui compte 26 adhérents. Il a succédé à Joseph Métras.
Gaston Pompanon, secrétaire, rend compte de la présence de l'association aux différentes cérémonies de souvenirs de l'année.
Des représentants étaient présents au congrès départemental 2003 qui se déroulait à Villieu. Le prochain congrès se déroulera à Saint-Trivier-de-Courtes le 23 avril prochain.
Les visiteurs au forum des associations le 8 novembre dernier, ont marqué leur intérêt pour la décoration du stand de l'amicale.
Un travail avec l'école primaire à été réalisé pour la cérémonie du 11 novembre.
Aucun jeune du village contacté, n'était disponible pour accompagner les anciens combattants lors de leur voyage à Struthof cet été. L'invitation sera renouvelée pour le prochain voyage qui se déroulera les 6 et 7 juillet 2004.
Pierre Convert, le nouveau trésorier, fait état d'un budget juste équilibré. L'assemblée vote la proposition d'augmentation de 2 euros de la cotisation, portant celle-ci à 22 euros.
Le président lance un débat sur le changement de date de la célébration de la fin de la guerre d'Algérie. Il précise que les réflexions sur ce sujet, doivent se faire dans un esprit apolitique. Plusieurs avis sont émis, et, c'est à l'unanimité moins une abstention que la décision de maintenir dans la commune, la célébration de cet événement le 19 mars, est adoptée. Le rendez-vous pour cette manifestation est fixé le 19 mars prochain à 18 h 30 au monument aux morts.
Bernard Dupin, maire, souligne, devant la vingtaine de personnes présente, l'importance de la mission de l'amicale dans la transmission de la mémoire, non pas de la guerre, mais de ses méfaits et encourage les anciens combattants à continuer ce travail avec la population.

Composition du bureau des anciens combattants : Présidents d'honneur : Marcel Faveyrial, Joseph Metras ; présidents : Raymond Guy ; Secrétaire : Gaston Pompanon ; trésorier : Pierre Convert ; membres : Joseph Denis, Roger Dilas, Pierre Dumont, Lucien Laissard, Emile Sguerzi ; porte-drapeau : Jean Veau..
D.D.
retour articles février 2004

Le Jasseronet le 16/05/2004
Commémoration du 8 mai

 


A l'invitation des Anciens Combattants de Jasseron, la municipalité, les pompiers et la population de la commune ont assisté le samedi 8 mai aux dépôts de gerbes au pied du monument aux morts place de la mairie et de la stèle au stade.

D.D.
retour articles mai 2004

Le Progrès du 12/09/2004

Commémoration de la libération de Jasseron

Le jeudi 30 août, conjointement avec la municipalité, l’amicale des Anciens Combattants de Jasseron a accueilli, au monument aux morts puis à la stèle du stade, la population pour une commémoration du soixantième anniversaire de la libération de la commune.
A cette occasion Raymond Guy, président de l’amicale, a relaté cette période historique à travers trois textes.
Voici l’un d’eux :

« Le 6 juin, le groupe Cornudet renforcé par celui de Ceyzériat, prend position au Col de France.
Dans la nuit du 6 au 7 juin, les hommes valides de la commune abattent les platanes de la route de Bourg et barrent les chemins d’accès au village.
Le 22 juin, un premier accrochage a lieu au pont du Jugnon entre les résistants et des troupes allemandes venues de Bourg.
Après un court combat, les premiers se replient sur le terrain de sport, les allemands sur Bourg.

Le lendemain, le 23 juin à 7 heures du matin, les allemands soutenus par des miliciens reviennent plus nombreux, traversent Jasseron, et se dirigent vers le hameau de « France ». Les maquisards se retirent alors sur la montagne vers la croix des Conches.
L’ennemi s’en prend alors aux maisons Duboclard, Caillat, Gillet à France, et les incendie.
Un groupe de l’Organisation de l’Armée Secrète (OAS) venu de Challes, opère la relève des résistants de Jasseron.

Le 24 juin à 16 heures un nouvel accrochage a lieu avec l’ennemi au pont du Jugnon sur la route de Bourg.
Deux membres de la résistance sont tués au combat, le sous-lieutenant Hostache et Guillemot âgé de 17 ans.
Franzoni
est blessé dans le fossé longeant la maison Péchoux, l’adjudant Landini, malgré une blessure, monte aux Combes et meurt par la suite.
Citons aussi Perret, Murtin et Lakdar.
Louis Convert transporte le corps d’Hostache à la mairie, puis Franzoni au « four à Chaux » de France, avec l’aide de Robert Maurice et de Melle Marguerite Pons.

Vers 18 heures, le même jour, les allemands se regroupent et reviennent à travers champs aux Carronnières.
Ils abattent Marcel Comte sous les yeux de sa famille.
Jules Débias, qui était allé voir ses bêtes au pâturages, veut se mettre à l’abri mais est abattu dans le Chemin du Moulin, à 50 mètres de chez lui.
Aidés par l’abbé Descotes et une religieuse, M. Convert relève le corps de Jules Débias, dont la fille s’était réfugiée chez la famille Pauget.
Paul Pauget
est emmené comme otage à Bourg et relâché le soir même.

Le 27 juin, les allemands prennent également en otage pour la journée Louis Rollet, Robert Maurice, Armand Péchoux, André et Hubert Débias.
Réarmé, le groupe de Jasseron (Danton) se divise en trois sous-groupes qui occupent Lucinges, la Carrière de Meillonnas-Treffort et le Château de Lapeyrouse.

Le 11 juillet, les allemands attaquent en force de Neuville à Oyonnax, Dortan et Nantua. Nos maquisards se replient au-delà de Nantua. »

 
retour articles septembre 2004  

Le Progrès du 10/11/2004
un nom supplémentaire gravé sur le monuments aux morts

Sur décision de la municipalité, la liste des personnes mortes pour la France inscrites sur le monument aux morts a été rénovée et un nom supplémentaire a été gravé.

Jeudi 11 novembre, lors de la commémoration de l’armistice, se déroulera la remise d’un nouveau drapeau et la décoration de deux membres de l’Amicale.
Rassemblement Place André Galland à 10 h 20, dépôt d'une gerbe au monument aux Morts à 10 h 30 et à la stèle de la résistance

D.D.
retour articles novembre 2004

Le Progrès du 13/11/2004
Cérémonie du 11 Novembre

des récompenses
et
un nouveau drapeau

Les jasseronnais se sont rassemblés nombreux devant le monument aux morts rénové récemment, puis à la stèle route de Bourg, pour suivre la traditionnelle cérémonie du souvenir, devoir de mémoire, rappelé par Raymond Guy, président des Anciens Combattants de Jasseron, et Bernard Dupin, maire.

Pour cette occasion, les enfants de l’école primaire ont, tour à tour, lu des textes écrits par des « poilus » de la guerre 14-18 rappelant les conditions de vie difficiles que ces hommes ont vécu pendant de long mois
Lors de cette cérémonie, deux personnes ont été récompensées pour services rendus à la nation : Jean Veau, pour sa longue présence au sein de l’association comme porte-drapeau, a reçu le diplôme d’honneur du porte-drapeau, et Georges Nallet a été décoré de la médaille de la croix de guerre avec palmes.
Le maire a ensuite remis officiellement un nouveau drapeau à l’association.
La famille Sitterlé était venue spécialement de Vichy pour rendre hommage à leur père Eugène, habitant de Jasseron pendant la dernière guerre, décédé en déportation dans le camp de Bukenval. Son nom a été récemment gravé sur le monument aux morts de notre commune complétant la liste des personnes mortes pour la France.
D.D.
retour articles novembre 2004


 

 

 



Associative

locale