<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> l'info du mois de mars 2003


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale
12/03/2004
Conseil municipal du 12 février 2003 (lire l'article)
14/03/2003
Les musiciens préparent leur matinée dansante du 23 mars (lire l'article)
16/03/2003
Les conscrits font sauter les crêpes (lire l'article)
17/03/2003
Jasseron fête sa 2ème fleur(lire l'article)
22/03/2003
communiqué de la mairie (lire l'article)
23/03/2004
Le carnaval de la bibliothèque (lire l'article)
24/03/2004
l'avenir de la cantine se dessine (lire l'article)
25/03/2004
Nécrologie : Marius Danjean (lire l'article)
25/03/2004
L'Association Paroissiale en assemblée (lire l'article)

Le Progrès le 24 mars 2003
L'avenir de la cantine se dessine

Ces dernières semaines, des rumeurs circulent autour de l'école de Jasseron.
Elles annoncent un projet concernant le déménagement de la cantine.
Afin de clarifier la situation, les responsables du Groupe d'Animation Scolaire ont invité ce lundi 17 mars, dans les locaux du restaurant scolaire, la municipalité, les parents d'élèves et les enseignants de l'école pour un débat sur l'avenir de la cantine et de la garderie scolaire.

Ce sujet avait déjà été l'objet d'une première réunion, le mardi 18 février, entre les membres du GAS, Le Maire, des conseillers et le directeur de la Maison de retraite St Joseph de Jasseron.
Ce dernier présentait un projet "inter génération" qui pourrait solutionner les futurs problèmes de fonctionnement de la cantine et de la garderie. Les enfants de l'école bénéficieraient des installations toutes neuves de son établissement.

Des parents mécontents
Les échos de cette réunion ont provoqué une réaction négative des parents d'élèves, regrettant le manque de concertation.
Ils le manifestent à l'occasion de cette soirée.
Majoritairement les parents expriment leurs craintes pour la sécurité de leurs enfants, s'il fallait les déplacer en dehors de l'enceinte de l'école pour les repas et la garderie.
En réponse à ces critiques, M le Maire affirme, qu'il n'y a aucun projet municipal en cours concernant l'avenir de la cantine scolaire.
Il n'y a pas de projet, mais il y a des constats.
Constat de manque d'assistante maternelle sur la commune, constat d'évolution des normes d'hygiène et de sécurité qui ne vont pas dans le sens d'une cohabitation cantine et garderie et enfin constat du vieillissement des locaux abritant ces services péri-scolaires.
Il faut étudier des solutions pour que les enfants de la commune puissent être garder sur place et envisager des travaux de réfections des bâtiments dans les années à venir.

Une gestion du restaurant scolaire compliquée
Les dirigeants du GAS, signalent que les charges de gestion des salariés, employés par l'association, et les normes d'hygiène et de sécurité, deviennent de plus en plus difficiles et lourdes à assumer.
L'hypothèse de se décharger de ces responsabilités, en conservant un droit de regard sur la confection des repas, a déjà été évoquée.
Le GAS pourrait alors mieux se concentrer sur des activités d'animation.
Des parents signalent que la perte de repas mijotés sur place par la cuisinière locale, enlèverait tout le charme de la cantine actuelle. Le Président du GAS le regrette également mais répond :"on n'échappe pas aux lois, et cette situation sera difficile à maintenir"

Un débat, des idées
Tous ces constats, qui sont en réalité, de futurs problèmes à résoudre, génèrent des réflexions sur l'avenir. De nombreuses idées émergent d'une discussion entre les parents, les enseignants et la municipalité sur cette préoccupation communale.
Construire de nouveaux locaux ?
Agrandir ceux existants ?
Utiliser les installations de la salle des fêtes?

Quelque soit l'avenir de ce dossier, les élus ont la volonté d'associer la population à l'étude des projets à venir.
Bernard Dupin, Maire, s'engage à ce que rien ne se fasse sans consultation préalable.

Cette première assemblée laisse présager d'autres discussions afin que, dans quelques années, naissent à Jasseron une nouvelle organisation et, peut-être, de nouvelles installations pour accueillir nos enfants avant et après l'école.

DD
retour articles mars 2003  

 

Le Progrès le 25 mars 2003
L'Association Paroissiale en assemblée
En ouvrant la séance devant une trentaine de personnes ce vendredi 14 mars au soir, Jean-Paul Pobel, Président de l'Association Paroissiale de Jasseron remercie toutes les personnes de Jasseron et de Meillonnas présentes et excusées pour cette assemblée.

A ses côtés se trouvent Marc Gadiolet, prêtre mais aussi Andrée Priore Présidente de l'Association Paroissiale de Meillonnas.
Les 2 associations réalisant de nombreuses activités en commun, présentent la première partie de leur Assemblée Générale ensemble.
Dans son allocution, Jean-Paul Pobel, remercie les nombreux bénévoles qui s'investissent dans le fonctionnement de la paroisse afin de réaliser toutes les animations dont peuvent bénéficier les familles de la commune.
Il a également une pensée émue pour André Bagne et François Guinard, 2 membres très actifs de ces associations, décédés dans l'année.

Les responsables des différentes commissions font ensuite le bilan de l'année 2002.
"baptême" "éveil à la foi" "catéchèses", "mariage" et "formation adultes", de la naissance au décès en passant par le mariage, toutes les étapes de la vie sont prises en compte dans les différents groupes que compte l'Association.
Beaucoup de réunions, de formations, de réflexions sont nécessaires pour assister, Mr le curé, dans l'organisation des messes, des célébrations de baptêmes, de mariages et des cérémonies funéraires.
Seule la commission "solidarité" semble avoir du mal à tenir les objectifs qu'elle s'était fixée. La solidarité se fait à titre individuel, et que les gens ne ressentent peut-être pas le besoin de se regrouper pour la mettre en œuvre.
Les ados ont aussi mis en place et réalisé des projets tout au long de l'année, soutenus par des adultes lorsque la motivation est en baisse.
L'Association a mis à leur disposition des locaux dans l'ancienne cure leur permettant de mieux s'organiser.

L'information est présente dans l'Association.
Une équipe de rédaction locale participe au journal "Montagnes et Vallées".
La participation aux différents groupes extra paroissial est évoqué : rencontres œcuméniques, animation des "10 clochers", réunions du secteur "Ain-Suran-Revermont"……

Pour conclure l'assemblée de ces 2 associations, le Père Gadiolet prend la parole pour rendre hommage à toutes les bonnes volontés qui s'engagent dans les différentes missions au service des autres.

Lors de la deuxième partie de la soirée, l'équipe de Jasseron relate les travaux réalisés en 2002 et présente un bilan financier positif.
L'assemblée procède ensuite à l'élection du bureau.
Le tiers sortant composé de Françoise Arlot, Olivier Crouigneau et Monique Tissier est réélu, Suzanne Débias se retire, Xavier Arlot et Monique Chatel intègrent l'équipe dirigeante.

Pour terminer cette soirée, le président invite les participants de Jasseron et Meillonnas à se retrouver autour du verre de l'amitié.

DD
retour articles mars 2003  

 

Le Progrès le 25 mars 2003
Nécrologie : Marius Danjean

La nature était une passion pour lui.
Né à la campagne, au hameau du canton à Jasseron il y a 83 ans, Marius Danjean a grandi dans le milieu agricole et en a fait son métier.
C'était vraiment un homme de la terre. Il ne ménageait pas sa peine et aimait le travail bien fait.
Pendant sa jeunesse il s'est occupé de la ferme familiale.
A l'époque on labourait les champs avec la charrue derrière les bœufs.

Le travail était dur et pénible, mais il s'accordait des moments de loisir en participant à des courses cyclistes.
Il s'intéressait beaucoup aux actualités sportives et surtout au Tour de France.
A 25 ans, il épouse Alice Mutin et, peu de temps après, le couple s'installe à la Bévière sur la commune de St Etienne du Bois. Ensemble, ils resteront 37 ans sur une exploitation agricole, élevant leurs 2 enfants Jeanine et Jean-Claude.
Il y a 18 ans, lorsque le moment de la retraite est arrivé, Marius et Alice sont revenus au Canton, dans une ferme familiale, un peu à l'écart du hameau.
En plus de ses rendez-vous au club des anciens où il aimait participer aux parties de cartes, il prenait un réel plaisir à recevoir sa famille.
Ses petits enfants garderont un merveilleux souvenir des moments privilégiés passés avec leur grand-père au milieu de la nature.
Ces derniers mois, il a connu l'épreuve de la maladie et des hospitalisations.
De retour à la maison, il aura vécu ces dernières semaines assez sereinement.
Ce mercredi 12 mars au soir, après s'être promené dans l'après-midi du côté des Benonnières il nous a quitté.
Il laisse un grand vide dans sa famille et parmi tous ses amis.
Ses funérailles religieuses ont eu lieu le samedi 15 mars à l'église de Jasseron.
Nous présentons à son épouse, ses enfants, petits enfants et arrière petits enfants toutes nos condoléances.

DD
retour articles mars 2003  

 

Le Progrès le 12 mars 2003
Conseil municipal du 12 février 2003

Présentation du budget prévisionnel 2003

Une réunion de la dernière séance publique du conseil municipal toute en compte :

Compte administratif 2002
Marie Picard 1ère adjointe, présente le compte administratif de l'année 2002.
Le conseil municipal donne quitus à Mr le Maire pour la gestion des différents budgets.
Budget primitif 2003
3 points principaux sont à remarquer dans la prévision budgétaire 2003 présentée par Bernard Dupin, Maire: une stabilité des taxes locales, une maîtrise confirmée des dépenses de fonctionnement, et un engagement des opérations d'investissement lourd préparées ces 2 dernières années.
Ce dernier point concerne les travaux suivant : l'aménagement de l'entrée Est du village, la première tranche du traitement des eaux pluviales et la poursuite du diagnostic d'assainissement en vue des extensions futures nécessaires.
L'endettement de la commune étant relativement faible, le recours à l'emprunt reste possible.
Le Conseil Municipal décide de maintenir le taux d'imposition des différentes taxes pour le budget 2003 : Taxe d'habitation : 10,58%; Taxe Foncière bâtie : 15,65% ; Taxe Foncière Non Bâtie : 37,22%.
Budget assainissement : dépenses et recettes exploitation : 42850 € ; dépenses et recettes investissement : 365577 €
Budget principal : dépenses et recettes fonctionnement : 724725 € ; dépenses et recettes investissement : 977631 €
Le conseil municipal vote à l'unanimité le budget primitif.

Questions diverses
Le Conseil Municipal autorise M. le Maire à ouvrir une ligne de trésorerie de 100 000 €

M. Jean Carité est désigné comme commissaire-enquêteur concernant le projet de modification du Plan Local d'Urbanisme.
A ce sujet Mr le Maire signale :"j'ai bien conscience que le dossier n'avance pas vite, mais les démarches sont lourdes…".

Suite à la demande de l'Association Guitare Mélodie qui assure la formation musicale de 14 enfants de la commune, le Conseil Municipal décide de participer à hauteur de 23% du coût pour les familles.

La même mesure s'appliquera pour les autres structures de formation musicale.

Le projet de l'appentis pour le rangement du matériel sportif à la salle des sports a été validé par les utilisateurs.

Le projet de la forêt de Teyssonge (aménagement du domaine forestier) d'un montant de 35000 € sera subventionné par l'Etat à hauteur de 60 % .

DD
retour articles mars 2003  

Le Progrès le 23 mars 2003
Le carnaval de la bibliothèque
 

Ils sont nombreux au rendez-vous ce samedi 15 mars à 10h 30 devant l'école.
Le soleil leur sourit.
Petits et grands, déguisés, colorés, maquillés, partent dans la bonne humeur à travers le village.
Le défilé s'étire à travers places et ruelles, passe devant l'église et s'engouffre dans le merveilleux parc de la maison de retraite.
Là, ils sont attendus….
Les Musiciens du soir jouent des airs joyeux, pendant que les pensionnaires de la maison de retraite St Joseph, accueillent les enfants, s'émerveillent de leurs costumes, et leurs offrent des friandises.
Puis, encadrés par les pompiers du village, les bambins sous l'œil amusé de leurs parents, reprennent la direction de la mairie, pour terminer leur périple fantaisiste dans le clos de l'école, où le "Bonhomme hiver", promené tout le temps du défilé dans une remorque, est brûlé.
Une grande farandole se forme et tourne autour de cette fin d'hiver en dansant.
Le Carnaval est fini, le printemps arrive…..
et l'équipe organisatrice de la bibliothèque est heureuse de cette animation très réussie.

DD
retour articles mars 2003  

 

Le Progrès le 14 mars 2003
Les musiciens préparent leur matinée dansante du 23 mars

Les musiciens préparent leur matinée dansante du dimanche 23 mars.

Composé de 15 musiciens aujourd’hui tous retraités, ce groupe est bien connu dans la région.
A Jasseron, depuis 1986, année de naissance de cette association, ces passionnés de croches, de noires et de blanches font jaillir chaque semaine des airs entraînants de leur instrument.

 


Le groupe, qui s’est vraiment étoffé depuis 1993, s’entraîne tous les mardis soirs de 20 à 22 heures au premier étage de la salle des fêtes. « le premier et vrai plaisir, c’est de se retrouver pour jouer » avoue Jean Galle, président et directeur musical de cet orchestre.
Leur répertoire, constitué de musette et de danses plus récentes, attire tous ceux qui aiment la musique populaire traditionnelle.
Pasos, valses et rumbas côtoient charleston et disco sans oublier l’inévitable madison aujourd’hui très en vogue.
Les musiciens du soir se produisent lors de manifestations qu’ils animent en musique, en chantant ou en faisant chanter.
Nous aurons le plaisir de les retrouver prochainement pour trois manifestations dans notre commune : le carnaval du samedi 15 mars, la remise de la deuxième fleur le samedi 22 mars et la matinée dansante du dimanche 23 mars pour laquelle la salle des fêtes connaîtra, sans aucun doute, à partir de 14 h 30, une belle affluence.

DD
retour articles mars 2003  

Le Progrès le 16 mars 2003
Les conscrits font sauter les crêpes

Dès 8h le samedi matin ils installent leur cuisinière à gaz sur la place du village, la mettent en marche et les poêles commencent à chauffer.
Une dizaine de conscrits étaient présents pour l'occasion. il faut tout ce monde pour servir les clients gourmands et généreux qui viennent encourager les jeunes des classes 83 et 84.

La coutume est respectée, et à 18h quelques dizaines de litres de pâte à crêpes ont été consommées et les jeunes se sont bien amusés.
Le bénéfice servira pour le banquet des classes du samedi 12 avril.
Ils en sont les organisateurs et rappellent aux personnes intéressées que les inscriptions sont à faire parvenir, avant le 25 mars 2003, auprès de Julien Canciani chemin de l'étang des Bennonières à Jasseron.
La rosette mise en jeu lors de cette journée à été remportée par Bernard Soret.
C'est lui qui a donné la meilleure estimation du poids qui était de 1,745Kg.
Les conscrits organisent également un bal le samedi 29 mars à la salle des fêtes de Jasseron.

DD
retour articles mars 2003  

Le Progrès le 17 mars 2003
Jasseron fête sa 2ème fleur

Après avoir été gratifié de la 1ère fleur en l’an 2000, la 2ème fleur a été décernée à notre commune en 2002. Jasseron a été le seul village du département à avoir été récompensé par ce titre l'an passé.
Les responsables du Comité ont reçu le trophée officiellement le 25 novembre dernier au siège du comité départemental du fleurissement.

Une telle distinction se fête, et pour cela la Municipalité et le Comité Village fleuri de Jasseron invitent la population à participer à une soirée le samedi 22 mars à 20h à la salle des fêtes avec la participation des Musiciens du Soir.
Ce moment sera une reconnaissance pour la qualité de la coopération entre l'équipe de bénévoles et les personnels communaux , mais aussi pour l'ensemble des amis des fleurs de Jasseron qui contribuent à cet embellissement du cadre de vie
Cette manifestation en présence de Mr Valentin, Président du Comité Départemental du fleurissement sera l'occasion également de remettre les prix du fleurissement communal et de procéder à un retour en images sur les fleurs de l'été 2002.

DD
retour articles mars 2003  

Le Progrès le 22 mars 2003
communiqué de la mairie

Enquête publique modification PLU
Entre le 8 mars 2003 et le 8 avril 2003 se déroule une enquête publique concernant une modification partielle de Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Jasseron.
Cette modification porte uniquement sur la suppression du classement de l'emplacement réservé au centre village, pour permettre la réalisation du projet : commerces, parking et logement présenté à l'automne.
Le dossier est consultable en mairie.

Dégradations et vandalisme
Est-ce un effet de l'arrivée prochaine du printemps, mais à l'occasion de ces dernières vacances, nous avons à nouveau constaté des gestes et des actions inacceptables.
Des équipements communaux subissent dégradations et actes de vandalisme :
- graffitis "gravés" sur la façade Est de la salle des fêtes, sous le auvent.
- Poubelles "mises à feu" à l'arrêt des cars place sans soucis.
- Gouttières et chenaux tordus à la salle des fêtes.
- Gymkhana vélos sur les escaliers et espaces verts de la place Andrée Galland.
Certains auteurs ont été interpellés. Mais l'ensemble de ces actes appelle pour chacun d'entre nous et en particulier pour les jeunes et leurs parents à une réaction indispensable.
Nous ne pouvons accepter ces gestes qui réduisent à néant nos efforts permanents pour améliorer la qualité de vie à Jasseron .
Le Maire invite chaque parent à rappeler le sens du bien public à leurs enfants.
Le Maire invite chaque jeune, chaque adolescent à plus de respect.
Merci de votre aide à tous

DD
retour articles mars 2003  

 

info sur l'info du Jasseronet



 

 

Associative

locale