<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La société de chasse


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


La société de chasse
Le Progrès du
26/02/07
Concours de chasse en meutes dans les bois de Teyssonge

Le Progrès du 26/02/2007

Concours de chasse en meutes dans les bois de Teyssonge

Organisé par la société de chasse de Jasseron et l’AFACCC (Association Française pour l’Avenir de la Chasse aux Chiens Courants) de l’Ain, le concours de meutes, malgré le vent et la pluie, a attiré de nombreux amateurs de chasse venus admirer les chiens participant au concours de meute sur Capréolus Capréolus (chevreuil) moins connu que les chasses de Sus-Scrofa (sangliers)


Cette manifestation se déroulait sur un week-end.

Un exercice difficile pour les maîtres et leur meute constituée de 6 à 8 chiens qui, pour réussir et être bien notés doivent respecter des règles précises dont la principale est de rester groupé.

Des juges étaient répartis dans les bois afin de repérer les qualités et les défauts des 7équipes qui ont participé par périodes de 2 heures durant les 2 journées.

A la troisième marche du podium on trouve un local, Jean-Michel Péchoux qui concourait avec ses 4Bernois, associés à 1 Lucernois et 1 Bruno type Bruno appartenant à Jean-Pierre Rose

MM Moninot et Boyard et leurs 7 Porcelaines remportent le deuxième prix.

Le concours est gagné par Caroline et Michel Verne avec leur meute de 8 Brunos du Jura type Bruno.

Ont également participé : Lucien Essertier avec des Beagles Harriers, MM Guerry, Guilbaut, Parrain avec des Beagles, MM Barbarin, Pingeon, Paulet avec des Griffons Vendéens, MM Falque avec des Brunos du Jura et un Lucernois

Compte-rendu de la performance de chasse des premiers du concours racontée par les juges en termes d’expert :

La meute bien conduite foule une fûtaire. Un lancer très sonore se produit sur un renard qui sera chassé vivement pendant plus de dix minutes, jusqu'à ce qu'un deuxième lancer intervienne dans une coupe dense sur un chevreuil. Cet animal sera chassé par sept chiens bien en paquet, le 8ème accusant un léger retard. L'animal sera maintenu longuement par la meute criante à souhait, et bien gorgée dans l'ensemble. Vers la fin du temps imparti, alors que la chasse a quelque peu baissé d'intensité, 6 chiens sont rompus par les conducteurs près du grillage de l'autoroute, les 2 autres effectuant à cet instant un nouveau relancé. Ils seront repris au delà du temps imparti, toujours en action. Lot chassant ameuté, criant, gorgé avec une bonne fréquence.

D.D.

retour articles février 2007

 

 

 

Associative

locale