<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La société de chasse


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


La société de chasse
Le Progrès du
21/04/14

Les travaux de la maison de la chasse et des associations ont débuté

16/07/14

Le repas de la chasse reçoit 110 convives

Le Progrès du 21/04/2014

Les chasseurs voient enfin leur rêve se concrétiser. Après plus de 10 ans de discussions, d'hésitations, d'études, de concertations avec la municipalité et les autres associations locales, les premiers travaux de la maison de la chasse et des associations ont enfin débuté.

Il faut rappeler que le projet n'était pas sans difficulté.

Nécessité d'une collaboration étroite entre les chasseurs qui réalisent eux-mêmes les travaux et la municipalité qui paie la fourniture des matériaux, la contrainte d'obtenir un consensus avec les autres associations sur le lieu de la construction.

A ce titre, ce projet s'est baladé sur plusieurs espaces libres de la commune : étang des Bennonnières, complexe sportif et, au final, à proximité de la station d'épuration.

A ces nombreuses difficultés, se rajoutent celles, et non des moindres, du respect de la réglementation relative aux établissements recevant du public pour lesquelles Christian Chatel, adjoint au Maire, délégué à l'urbanisme et aux projets, sera forcément vigilant.

Mais qu'à cela ne tienne, ce bâtiment de 100 m², verra le jour avec un début d'exploitation prévu dans les premières semaines de l'année 2015.

Si les chasseurs bénéficieront d'une convention d'occupation des lieux pendant 20 ans avec notamment une priorité d'utilisation lors de leur période d'activité, le bâtiment restera propriété communale.

Ainsi les autres associations locales autant que les résidents de la commune pourront également jouir de cette nouvelle installation.

S.G.

Le Progrès du 16/07/2014
Le repas de la chasse reçoit 110 convives

Les risques liés aux intempéries auront quelque peu modifié le programme des chasseurs pour leur repas du 14 juillet.

Plutôt que de se retrouver à l'étang des Bénonnières comme le veut la tradition, c'est dans la salle des sports qu'ils se sont réunis.

Le repas lui même a été adapté. Les cuisseaux de sangliers étaient bien présents mais cuits, non pas à la broche, mais dans l'immense four à bois de Madame Charrière.

Malgré ces changements de dernière minute, 110 couverts ont été servis aux chasseurs ainsi qu'aux propriétaires terriens qui autorisent la pratique de cette activité sur leur domaine.

Une manière pour eux de limiter les dégâts causés par les sangliers sur leur terre.

Quelques chasseurs de la société voisine de Ceyzériat, dont les adhérents participent avec ceux de Jasseron à la chasse au gros gibier ont également profité de cet instant de convivialité et de remerciement.

En fin d'après midi, le soleil étant revenu, les boules de pétanque ont été sorties des sacoches pour clore cette journée pleine d'enthousiasme.

S.G.

 

 

Associative

locale