<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> les conscrits en 2010


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les conscrits en 2010
Le Progrès du
09/02/10

Des crêpes dans la bonne ambiance.

11/04/10

Le banquet des classes

Le Progrès du 09/02/2010
Des crêpes dans la bonne ambiance.

C’est dans l’insouciance de leurs vingt ans, mais dans le sérieux des jeunes adultes que les conscrits se sont organisés pour leur journée crêpes ce samedi 6 février.

Sur la place du village ils ont dressé un chapiteau et installer le matériel nécessaire à la confection des crêpes.

Au milieu des commerces du village, sur une petite place bien située pour ce genre d’animation, ils ont contribué à animer la vie de notre village.

Les bénéfices de cette opération ainsi que les dons reçus lors de leur tournée dans les familles de la commune permettent aux jeunes conscrits d’obtenir les fonds nécessaires à l’organisation du banquet des classes qui se déroulera le samedi 10 avril.

Cette tradition de gestion de la journée annuelle des classes par les jeunes d’une vingtaine d’année est bien ancrée dans la mentalité jasseronaise et est à remarquer.

Dans de nombreuses autres communes cette manifestation est prise en charge par les groupes plus âgés.

DD


Le Progrès du 11/04/2010
Les retrouvailles du banquet des classes

Samedi 10 avril en fin de matinée, une effervescence anormale règne dans les rues de notre village avec un défilé de personnes sur leur 31, et coiffées de chapeaux multicolores exprimant leur bonne humeur en chantant.

Les conscrits sont réunis pour leur banquet annuel !

Après leur périple dans les rues de Jasseron, les convives se regroupent auprès de Loïc Chanel, président des jeunes conscrits âgés de 20 ans et organisateurs de la journée, qui a déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts en rappelant que, à l’origine, les conscrits étaient les jeunes gens qui partaient à l’armée pour une longue périodes ou à la guerre.

Les traditionnelles poses photos de groupes et par âges, essentielles pour l’immortalisation du moment, précédent l’apéritif qui permet de continuer les discussions souvenirs.

Le repas servi à la salle des fêtes, animé par un « DJ » complète cette journée de retrouvailles conviviales qui se termine tard dans la nuit.

DD

 

Associative

locale