<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> conseil municipal en 2020


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


     
08/02/20

Conseil municipal Les habitants connectés à l’application Panneau Pocket

28/02/20

La commune préempte l’achat de l’ancien bar du village, pour améliorer la sécurité routière

14/07/20

Conseil municipal : la vitesse excessive aux entrées du village à l’ordre du jour

07/08/20

Conseil municipal : les incivilités exaspèrent les élus

Le Progrès du 08/02/2020
Conseil municipal :
Les habitants connectés à l’application Panneau Pocket

Le maire de Jasseron, Alain Mathieu, a réuni le conseil municipal afin de délibérer sur plusieurs dossiers

Commission finances
Véronique Lamur, adjointe au maire, informe le conseil qu’à partir de 2020, 80 % des contribuables les moins aisés ne paieront plus de taxe d’habitation.

Les autres contribuables ne paieront que 70 % de leur taxe d’habitation en 2021, puis 35 % en 2022 et 0 % en 2023.

Concernant la compensation financière pour la commune, elle sera de 564 447 €.

Commission travaux
Un courrier a été adressé à la ville de Bourg concernant l’entretien du chemin de Tharlet, voie limitrophe avec cette commune.

Les services de la ville doivent intervenir pour l’entretien de la partie les concernant.

Pour le programme de voirie 2019, les travaux prévus sur la rue Thomas-Riboud sont en cours de réalisation.

Commission communication
Mise en service, en avril 2019, l’application Panneau Pocket est de plus en plus utilisée : elle compte plus de 400 connexions.

L’abonnement annuel arrivant à échéance, Gérard Mucke, adjoint au maire propose son renouvellement pour un montant de 230 €.

Le conseil municipal a donné son accord à l’unanimité pour cette proposition.

R.M..

Le Progrès du 28/02/2020

La commune préempte l’achat de l’ancien bar du village, pour améliorer la sécurité routière

L’équipe municipale en place depuis six ans a tenu jeudi soir son dernier conseil municipal. Le budget était principalement à l’ordre du jour de la fin de mandature du Maire Alain Mathieu.

Finances
Concernant les taux fiscaux, le maire a proposé de « ne pas modifier les taux des taxes pour l’année 2020 » et précise que « pour 2020, l’assemblée délibérante n’a pas à voter le taux de la taxe d’habitation ». Le conseil municipal, à l’unanimité a donc voté les taux des taxes foncières bâti et taxe foncières non bâti pour l’année 2020 de la façon suivante : taxe foncier bâti 16, 83 % et taxe foncier non bâti 39, 50 %.
Le conseil a également adopté le budget primitif 2020.

Travaux
La commune vient de faire l’acquisition, conjointement avec la commune de Meillonnas d’une cureuse.
La participation financière de la commune de Jasseron, représentant la moitié de cet achat, s’élève à 3 833 € hors taxes.
Pour 2020, le programme de voirie s’élève à 75 000 €.

Urbanisme
Christian Chatel, adjoint au maire indique au conseil municipal que le tènement du « Bar Bidule » situé au centre village est mis en vente.
Il propose que la commune préempte cet achat, compte tenu de son emplacement réservé, destiné à améliorer la sécurité au carrefour avec un aménagement urbain et propose de solliciter la CA3B (Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse) et l’EPF (Établissement public foncier) de l’Ain pour le portage du projet sur 10 ans.
Le conseil municipal décide de faire usage du droit.

Vie associative
Gérard Mucke, adjoint au maire, informe les élus que la buvette associative a été opérationnelle rapidement sur le marché alimentaire, le dimanche matin, suite à l’achat du chalet.
21 associations sont inscrites pour assurer la tenue de cette buvette. Suite à l’interdiction depuis le 1er janvier d’utiliser de la vaisselle jetable à usage unique, l’élu indique que la commune a fait l’acquisition de gobelets réutilisables aux couleurs de Jasseron.
Ils sont mis à disposition des associations pour leurs manifestations ou pour des évènements particuliers.

En fin d’assemblée, le maire a remercié tous les conseillers pour leur implication tout au long de la mandature.

R.M..

Le Progrès du 14/07/2020
Conseil municipal :
la vitesse excessive aux entrées du village à l’ordre du jour

Ce vendredi 10 juillet, un public d’une quinzaine de jasseronnais, était présent dans la salle des fêtes pour ce premier conseil municipal ouvert à la population depuis les élections et qui compte quatre conseillers de la liste d’opposition.

Après les votes administratifs pour les diverses commissions extra-municipales notamment pour la désignation des grands électeurs pour les élections sénatoriales, la deuxième partie de la séance a été consacrée aux affaires communales.

La vitesse et la sécurité des déplacements au cœur des préoccupations des élus

Après la pose d’un radar pédagogique à l’entrée du village côté Ceyzériat, l’axe Jasseron Bourg semble être également l’objet de plaintes de riverains, notamment, les habitants du nouveau lotissement route de Bourg, pour des vitesses excessives.
Le maire a sollicité le préfet pour qu’un radar fixe soit positionné en sortie de village en remplacement de celui installé après le pont de l’autoroute. Plus globalement, le conseil municipal va se pencher sur les problèmes de circulation à pied à vélo ou en voiture sur la commune.

Des sondages pour prendre des décisions
.
L’emplacement du marché, déplacé depuis la crise du Corona Virus, donnera lieu à un sondage papier distribué au marché afin de savoir si le nouvel emplacement deviendra définitif ou si les jasseronnais préfèrent un retour à l’emplacement initial. Un autre sondage, mais par internet, est proposé actuellement afin de connaître l’avis de la population sur les infrastructures de jeunesse à créer.

D.D.

Le Progrès du 07/08/2020
Conseil municipal : les incivilités exaspèrent les élus

La réunion publique du conseil municipal du mardi 4 août a commencé par le "quart d’heure citoyen", promesse de campagne de l’équipe municipale.

Ce moment, a permis aux quelques spectateurs présents d’interroger les élus sur divers sujets comme la fontaine vers le pont du Jugnon, les commerces fermés, la circulation piétonne le long de certains axes.

La réunion officielle du conseil municipal a ensuite permis de délibérer et d’informer sur les sujets suivants.

Coûts liés à la crise sanitaire: l’estimation actuelle des coûts générés par la crise sanitaire est de plus de 37?000 euros. Environ 5?000 euros ont été perdus sur les locations des salles communales et les deux mois de gratuité de loyer accordés aux commerçants travaillant dans des locaux communaux. Une augmentation de dépenses de plus de 32?000 euros a été enregistrée, dont 15?000 euros pour financer les heures supplémentaires de garderie prises en charge par la commune. Le reste a permis de financer le matériel et les moyens pour appliquer les règles sanitaires.

Assurances communales: une consultation de plusieurs organismes d’assurances a permis de diminuer de 25 % le montant des assurances pour un niveau de garantie équivalent.

Restauration scolaire: Seul le prestataire actuel (ADSEA) a répondu à l’appel d’offres relatif à la gestion de la restauration scolaire et du temps périscolaire.
Le contrat indique à présent que la fabrication des repas sera réalisée par les cuisines de la maison de retraite qui assurera également le transport en livraison chaude par véhicule électrique évitant ainsi l’utilisation de barquettes et que les producteurs locaux devront être consultés.
Des rencontres intergénérationnelles devront être organisées avec la Maison Saint-Joseph dans le cadre des temps périscolaires.

Exploitation de la carrière de Drom
: la municipalité demande à être mieux informée sur le sujet. Elle souhaite limiter les nuisances sur la commune, notamment dans la traversée du village par les camions.

Incivilités et irresponsabilités: les élus regrettent le comportement inacceptable de certaines personnes qui déposent leurs déchets vers les bacs de recyclage.
Par ailleurs le maire a déposé plainte contre une association qui organisait des feux de camp en forêt en cette période de sécheresse.

Gestion des véhicules sur les parkings publics: Le maire annonce son intention de surveiller et de faire évacuer les véhicules qui stationnent de manière exagérée sur le domaine communal.

D.D.

 

Associative

locale