<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> L'Etoile de Matin


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


L'Etoile du matin en 2015
Le Progrès du
02/07/15

À Jasseron, le centre de loisirs paré face à la canicule

Le Progrès du 02/07/2015
À Jasseron, le centre de loisirs paré face à la canicule

Météo.
La vague actuelle de chaleur oblige les établissements accueillant des enfants à s’adapter.

L’Étoile du matin, à Jasseron, limite les exercices physiques et traque ombre et fraîcheur.

Avec cinq hectares de terrain, les enfants du centre de loisirs de l’Étoile du matin, à Jasseron, ont de la place pour courir.

Pourtant, en ce mercredi midi, ils restent sagement assis à l’ombre des arbres.

Les fortes températuresde la semaine ont obligé les animateurs du centre à remplacer jeux et « activités calmes ». « On n’a pas le droit de courir parce qu’il fait trop chaud, raconte Esteban, 7 ans. Je comprends mais ça m’énerve un peu. »

Marie, l’animatrice qui l’encadre, a apporté crayons de couleur et jeux de cartes : «Ils voient qu’on parle de cela à la TV donc ils savent que ce n’est pas un temps normal, estime-t-elle.

Mais il faut réussir à les intéresser à autre chose.»

Casquettes de rigueur
Guidé par les consignes de la direction départementale de la cohésion sociale(DDCS), le centre s’est préparé à la vague de chaleur qui touche le département depuis dimanche : les volets sont fermés, des serviettes mouillées pendent aux fenêtres.

« Nous avons de vieux bâtiments en pierre qui gardent bien le froid, explique le directeur du centre, Jérémy Ducrocq. Dehors, on sensibilise les enfants à rester à l’ombre et à boire régulièrement. » Les parents ont été prévenus : casquettes, gourdes et crème solaire sont de rigueur. « On a des stocks en cas d’oubli », précise le directeur.

Assis à une table, déchirant méticuleusement un bout de papier, Noah, 10 ans, ne cache pas son ennui : «On veut vraiment aller dans la piscine. » Plutôt chanceux, les enfants pourront aller se baigner cet après-midi : « Nous avons deux bassins, c’est l’avantage par rapport à d’autres centres, à Bourg », affirme Jérémy Ducrocq.

En attendant, la plupart des enfants dessinent tranquillement. « On aimerait bien aller dans l’aire de jeux, au soleil, plaide Astrid, 10 ans. Il faudrait qu’on fabrique une bâche avec les feuilles.»

Peut-être une idée de plus pour contrer la canicule.

Alexis Boyer

 

 

 

 

 

 

Associative

locale