<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

4
Le Progrès du  
09/09/2003
Jasseron représenté à l'élection de Miss Pays de l'Ain
12/09/2003
Une nouvelle ligne de transport en commun sur Jasseron
16/09/2003
Découverte de la relaxation par la sophrologie
20/09/2003
Inauguration de la ligne 115
02/10/03
Christian Béréziat nous a quitté
25/10/2003
Passage du Trail de Bourg en Bresse
28/09/2003
Nouvelle activité "danse libre"

20/11/2003

Nécrologie : Hélène Gillet

Le Progrès le 9 septembre 2003
Jasseron représenté à l'élection de Miss Pays de l'Ain

Dimanche 14 septembre, au Parc des Expositions de Bourg, se déroulera l'élection de Miss Pays de l'Ain. Sophie Péchoux, jeune fille de notre village, élue Miss Jasseron en 2002, lors de la vogue de Pentecôte sera présente sur la scène pour tenter de devenir la nouvelle Miss Pays de l'Ain, en succession de Madline Cabanon. Dans cette expérience, où elle devra surmonter un trac bien naturel, elle appréciera certainement le soutien de ses concitoyens qui se déplaceront pour l'encourager.

Le Progrès le 12 septembre 2003
Une nouvelle ligne de transport en commun sur Jasseron

Depuis quelques mois, la ligne de transport en autocar Dompierre-sur-Veyle - Lent - Bourg est utilisée comme support de ligne de transport urbain. Devant le succès cette expérience, l'Agglo a décidé d'étendre ce service de transport collectif à trois autres axes de circulation extérieurs à la ville de Bourg. Les directions de Polliat, l'Etoile (Montracol) et Jasseron sont concernées.

Depuis le début du mois de septembre, l'autocar du Conseil Général traversant les villages le long du Revermont jusqu'à Verjon, peut être utilisé entre Bourg et Jasseron comme un bus urbain.
Le tarif d'accès à ce service sera le même que celui des bus à Bourg.
Les nouvelles lignes avec leurs horaires, sont affichées dans le "guidebus" du TUB.
La ligne desservant Jasseron est repérée sous le nom "ligne 115". Les panneaux de signalisation pour les deux arrêts prévus dans notre village sont installés place "Sans-Souci" (arrêt "Sans-Souci") et route de Bourg vers la croix du chemin du Moulin (arrêt "les Boissets"). Les bus de la ligne 115 feront un autre arrêt sur notre commune, sur la route de Bourg, au niveau du carrefour du Canton (arrêt "la Grange des Bois")
Les horaires sont, dans un premier temps, les mêmes que ceux de la ligne existante et pourront évoluer dans l'avenir en fonction de l'utilisation de ce nouveau service. Les titres de transport sont disponibles, à Jasseron, à l'épicerie Salado. L'inauguration de la "ligne 115" aura lieu le mercredi 17 septembre à 18 heures au village.
A l'intérieur de la réflexion globale sur les transports dans le périmètre géographique de l'Agglo, un projet de véhicules spécialisés pour les déplacements des personnes à mobilité réduite devrait se concrétiser au cours de l'année 2004.
Les renseignements complémentaires sur tous les transports de l'Agglo sont disponibles à l'Espace Transport Public, immeuble Paul Claudel, 2 rue du 19 mars 1962 à Bourg en Bresse, tel 04.74.45.05.06.

Le Progrès le 16 septembre 2003
Découverte de la relaxation par la sophrologie

Jeudi 11 septembre, une trentaine de personnes était présente à la salle des fêtes, pour assister à une soirée sur la sophrologie.
A la suite d'une explication théorique des objectifs de cette technique de relaxation, Jean Coillard, habitant de la commune de Tossiat, animateur, propose aux personnes présentes quelques exercices pratiques. La démonstration est convaincante, puisque deux groupes sont créés lors de cette soirée. Les séances se dérouleront tous les jeudis de 19 heures à 20 heures et de 20 h 30 à 21 h 30 par groupe de 12 personnes maximum, à la salle des fêtes. Elles débuteront le jeudi 18 septembre et sont programmées jusqu'au mois de mai. Selon la volonté de la municipalité, cette activité sera "portée" par une association existante à Jasseron. Quelques places sont encore disponibles, et les personnes intéressées peuvent contacter Jean Coillard au 04.74.51.60.14.

Le Progrès le 20 septembre 2003
Inauguration de la ligne 115

Pendant la semaine du Transport Public se déroulant du 16 au 22 septembre, l'Agglo invitait la population, le mercredi 17 septembre à 18 heures, à assister à l'inauguration sur la place Sans-Souci à Jasseron, de la nouvelle ligne interurbaine Bourg-Jasseron nommée "ligne 115".

Denis Pritzy, vice-président de l'Agglo chargé des déplacements et notamment de ce projet, remerciait les personnes présentes et exposait les particularités de cette nouvelle ligne de transport en commun.
Pour le prix d'un ticket de bus, et pendant une heure, les habitants de Jasseron peuvent depuis début septembre profiter des transports urbains existants déjà dans la ville de Bourg en Bresse, depuis le centre de leur village.
Trois arrêts ont été créés sur notre commune
: place "Sans-Souci" (arrêt "Sans-Souci") ; sortie du village direction Bourg, vers la croix du chemin du Moulin (arrêt "les Boissets") et sur la route de Bourg, au niveau du carrefour du Canton (arrêt "la Grange des Bois").
L'autocar de la Régie Des Transports de l'Ain (RDTA) financé par le Conseil Général, est utilisé comme support de cette ligne entre Bourg et Jasseron. Actuellement la fréquence des autocars est faible, mais si ce nouveau service rencontre le succès qu'il connaît sur la première ligne du genre mise en service depuis quelques mois, entre Bourg et Dompierre-sur-Veyle, d'autres horaires pourraient être étudiés.
Avec les nouvelles lignes 115 (Jasseron), 118 (Polliat), 119 (La Capitale) et 132 (Dompierre-sur Veyle) onze communes sur les quinze constituant l'Agglo sont désormais desservies par les autobus urbains. Bien conscient du chemin à parcourir pour faire évoluer les mentalités afin que les transports en commun soient préférés aux véhicules individuels, Denis Pritzy est pourtant optimiste sur le développement de "ce nouveau service de l'Agglo qui sera déficitaire, mais qui rendra service à Jasseron". Il précise néanmoins, que ces transports ne seront maintenus que s'ils sont fréquentés.
Il annonce également que le service de transport "Balad'Ain" fonctionnant le dimanche a été retenu par la région pour effectuer les navettes jusqu'à l'aéroport St Exupéry en service régulier ou à la demande. Michel Buellet Président de l'Agglo, Simon Moyal Président de la Régie Des Transports de l'Ain (RDTA) et Bernard Dupin, maire de Jasseron expriment, dans leurs allocutions successives, leur satisfaction de voir des service publics de l'Agglo intégrer les villages extérieurs à la ville de Bourg.
A 18 h 28, heure à laquelle l'autocar du Conseil Général arrive au terminus de la ligne 115, place Sans-Souci à Jasseron, Denis Pritzy propose à l'assemblée de fêter l'événement autour du verre de l'amitié.

A Jasseron les tickets de bus sont en vente à l'épicerie Salado, au prix de 1,20 euros pour une heure de déplacement sur les lignes de bus de l'Agglo. Les renseignements complémentaires sur tous les transports de l'Agglo sont disponibles à l'Espace Transport Public, immeuble Paul Claudel, 2 rue du 19 mars 1962 à Bourg en Bresse, tel 04.74.45.05.06.

Le Progrès le 28 septembre 2003
Nouvelle activité "danse libre"

Une nouvelle activité de danse a lieu à la salle des fêtes le vendredi soir de 19 heures à 21 heures
Cette forme d'expression corporelle appelée "danse libre" s'adresse aux adolescents et aux adultes. Kiki Vion-Delphin anime ces cours et explique que cette forme de relaxation, proche du yoga, "est un moyen d'épanouir les possibilités de l'être humain dans les trois plans : physique, mental et émotionnel". La musique classique est primordiale pour un bon déroulement de ces séances. Kiki Vion-Delphin, enseignante, encadre ces ateliers danse depuis de nombreuses années dans d'autres communes de la région. Ses cours ont débuté le vendredi 26 septembre à Jasseron. Les personnes intéressées peuvent contacter l'animatrice au 04.74.49.22.27 pour obtenir des renseignements supplémentaires ou participer à une séance d'essai gratuite.

Le Progrès le 2 octobre 2003
Christian Béreyziat nous a quittés

Christian Béreyziat nous a quittés à l'âge de 47 ans.
Le lundi 22 septembre, dans l'après-midi, il a été victime d'un accident de la circulation sur une autoroute du sud de la France sur laquelle il circulait dans le cadre d'une mission pour son entreprise. Malgré l'intervention rapide des secours et son évacuation en hélicoptère à l'hôpital de Toulon, il est décédé dans la soirée.

Christian habitait notre village de Jasseron depuis plus de vingt ans. Avec son épouse Irène, ils avaient fait l'acquisition d'une maison, au lotissement du Pré des Eclosaies en 1981. Là, ils ont élevé leurs deux enfants Félicie et Christophe âgés de vingt-deux et dix-neuf ans aujourd'hui. Dans son quartier, mais aussi dans le village, Christian était apprécié pour sa générosité, sa gentillesse et sa discrétion. Courageux, reconnu dans son entreprise pour son professionnalisme, son sérieux, et son travail soigné, il était toujours très disponible pour son entourage. Son métier, la mécanique, il l'avait choisi et c'était, pour lui, une passion depuis sa plus tendre enfance.

Pourtant, la vie professionnelle n'a pas toujours été facile, lorsqu'en 1992, pour des raisons économiques, l'établissement dans lequel il travaille, le laisse sans emploi, quelques mois. Ses enfants sont en bas âge, et Irène se retrouve dans la même situation, à la même période. Mais la famille est courageuse et volontaire, et comme Christian aimait à le dire "il n'y a jamais de problème, mais que des solutions". Malgré le contexte difficile pour l'emploi à l'époque, ils n'ont jamais baissé les bras, et, tous deux, ont retrouvé une activité professionnelle stable.
Ami fidèle et sympathique, possédant un humour fin, il est toujours resté très proche de ses copains, de ses conscrits de Foissiat où il a passé toute sa jeunesse et où il a été président de sa classe.

Il a eu la douleur de perdre sa maman jeune, et récemment, son beau-père, René Piroux de Villemotier, avec lequel il était très proche, notamment pour leur goût commun de la nature. Il projetait de reprendre l'entretien de la vigne laissée par son beau-père sur les collines de Roissiat.

Une foule de personnes émues et recueillies, s'était réunie dans l'église de Foissiat, ce samedi 27 septembre pour accompagner Christian à sa dernière demeure et apporter un brin de réconfort à Irène, Félicie Christophe et toute sa famille.

D.D.

Le Progrès le 25 octobre 2003
Passage du Trail de Bourg en Bresse

Ce dimanche 19 octobre, des coureurs à pied, empruntaient les traces des bois de la commune et les chemins gravés des coteaux des Conches. Ces courageux compétiteurs participaient au deuxième trail organisé par le Grand Fond Bressan. Cette épreuve remplace la randonnée "Nantua-Bourg" Au départ, sur le parking du COSEC Voisin à Bourg, deux circuits étaient proposées pour une distance de vingt ou quarante-six kilomètres. Le parcours de la plus grande boucle empruntait les chemins de notre commune. Le ravitaillement du trente-cinquième kilomètre était installé vers le pont du Jugnon

Le Progrès le 20 novembre 2003
Nécrologie : Hélène Gillet
Trois mois se sont écoulés depuis que Marie Gillet, doyenne de la commune, âgée de cent-trois ans, nous a quittés, laissant sa sœur cadette Hélène, quatre-vingt-dix-sept ans, seule. Hélène, benjamine d'une famille de quatre enfants a perdu ses parents, sa sœur aînée et son frère depuis longtemps déjà. Ne s'étant jamais mariée, elle a passé son siècle de vie auprès de sa sœur Marie, célibataire elle aussi. Elles ont vécu, dans la maison familiale de "France", juste avant le col du même nom, sur la commune de Jasseron, pendant qu'elles exerçaient leur activité professionnelle. Puis elles se sont installées dans la maison du "Bois Giroud", un peu plus bas dans la vallée, à l'entrée du village, à l'heure de la retraite. Hélène a traversé le vingtième siècle dans son village de naissance, un siècle de vie rurale, simple, dans une famille très soudée. Elle aimait raconter ses souvenirs de jeunesse, les veillées entre amis, la vie d'autrefois, les longs trajets à pied pour travailler dans les terres.
Ouverte sur l'extérieur, et afin de faciliter les déplacements chez les amis ou au marché le mercredi, elle a passé son permis de conduire et a acheté son premier véhicule, une "Juva 4", il y a déjà quelques décennies
Depuis le décès de Marie, malgré l'attention que lui portaient ses proches, Hélène supportait très mal la solitude. La tristesse l'emportait sur la joie de vivre, et ses amis remarquaient que son énergie s'atténuait au fil des jours. C'est à la maison de retraite de Villereversure, où elle était soignée depuis peu, qu'elle est partie rejoindre sa sœur bien-aimée. Sur une centaine d'années, trois longs mois les auront séparées.

Associative

locale