<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> les sapeurs pompiers


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les Sapeurs Pompiers en 2003
Le Progrès du  
10/05/2003
Une équipe de pompiers jeune et pleine d'énergie 
22/05/2003
Deux nouvelles recrues chez les pompiers
02/06/2003
Un vice-champion de l’Ain chez les pompiers de Jasseron 
26/06/2003
Incendie sur la colline du château 
21/10/2003
Journée recyclage pour les sapeurs pompiers
24/11/2003
Le calendrier 2004 des pompiers
17/12/2003
Cinq pompiers à l'honneur pour la Sainte-Barbe

Le Progrès le 10 mai 2003
Une équipe de pompiers jeune et pleine d'énergie

Deux incendies ont eu lieu récemment dans des forêts en limite de notre commune aux alentours du hameau du « canton ». La sirène a retenti plusieurs fois dans notre village attisant la curiosité des habitants. 3 jeunes pompiers locaux ont bien voulu répondre à nos questions sur ce sujet et sur le fonctionnement de leur groupe.

Pourquoi la sirène a-t-elle sonné plusieurs fois dans la journée du mardi 22 avril ?
Elle nous appelait pour une intervention sur un feu : Ce mardi à 15h 30, nous étions 4 pompiers volontaires à pouvoir nous réunir au local, pour répondre à l’appel de la sirène.
Les autres n'étaient pas sur place ou ne pouvaient pas quitter leur travail.
Nous sommes partis rapidement en direction des bois de Tharlet où était signalé un incendie. Sur place, nous avons lutté aux côtés des professionnels de Bourg contre les flammes jusqu’en fin d’après-midi où l’incendie semblait maîtrisé.
Pourtant vers 21h, une autre sonnerie nous invitait à nous réunir pour une nouvelle urgence. Nous étions cette fois 11 personnes à nous rendre de nouveau dans les bois à proximité de la décharge de la Tienne où des foyers avaient été signalés.
Mais là, c’était une autre histoire... Si 2 hectares de bois avaient brûlé l’après-midi, l’envergure de ce nouvel incendie, situé à près d’un kilomètre du premier, s’annonçait bien plus importante. Les professionnels de Bourg, présents sur place, ont évalué le danger et ont demandé rapidement le renfort de casernes supplémentaires.
Des compagnies du département venant même de Pont de Veyle, de Chatillon sur Chalaronne ou d’Oyonnax sont venues à la rescousse.
La lutte a duré tard dans la nuit. Lorsque que le feu a été maîtrisé, vers 3h du matin, nous avons laissé nos collègues des autres compagnies terminer les tâches de sécurisation, car il fallait penser à nous reposer un peu avant de reprendre notre travail.

Comment êtes vous équipés pour participer à une mission de ce genre ?
Nous possédons un camion qui peut transporter jusqu'à 600 l d'eau, et qui est équipé d'outils pour la lutte contre le feu.
Parmi ces outils, un nous a beaucoup servi lors de cette intervention.
Il s'agit de la batte à feu. Un outil simple mais qui demande une bonne dose d'énergie dans son utilisation.
Pour ces 2 incendies, il nous a aidé à éteindre les flammes qui ne pouvaient l'être par les engins motorisés.
Les professionnels ont d'ailleurs reconnu son efficacité et nous ont gratifiés du titre de "champions de la batte à feu".

Comment avez-vous vécu cette expérience ?
Nous sommes jeunes et c'était notre première intervention aussi importante.
Nous avons été très impressionnés, mais quand on est face à un tel danger, on ne se pose pas trop de questions, on tape.. on tape sur les flammes jusqu'à ce qu'on s'écroule.
On se sent solidaire les uns des autres et on ne se quitte pas d'une semelle.
Le plus dur c'est la chaleur et la soif.
Mais quand on sort de cette fournaise après avoir stoppé le sinistre, on est soulagé, heureux et fier.

Comment fonctionne l'équipe des sapeurs pompiers de Jasseron ?
Le corps des Sapeurs Pompier de Jasseron est un Centre de Première Intervention (CPI) comme souvent dans les petites communes.
Notre rôle est d'assurer les petites interventions, mais nous pouvons également être sollicités par le centre de Bourg pour renforcer leurs effectifs lors d'évènements importants comme ce fût le cas pour ces incendies.
Dans la compagnie nous sommes 15 avec une moyenne d'âge assez jeune puisque 6 ont moins de 25 ans dont 1 fille de 23 ans et 3 ont entre 25 et 40 ans.
Nous apprécions l'expérience des anciens qui nous apprennent les ficelles du métier, par exemple, le maniement de la batte à feu.
Notre équipe est très soudée, et nous nous retrouvons régulièrement lors des manifestations organisées par l'amicale.
Il est fréquent de voir des retraités venir nous supporter pendant les manifestations sportives auxquelles nous participons.
Il faut dire que notre groupe est assez sportif, et que les plus anciens toujours en activité nous entraînent à la course à pied.
Ce n'est pas étonnant quand on sait que nous avons dans le groupe des collègues qui ont depuis des années de très bons résultats dans les compétitions sportives des pompiers.
Certains se classent même dans les premières places nationales.

D.D.

Le Progrès le 22 mai 2003
Deux nouvelles recrues chez les pompiers

Roman Maréchal habite depuis quelques années à Jasseron , au Clos de l’Hermitage, avec sa femme Véronique, ses enfants Fanny et Nathan, jumeaux de cinq ans et demi et Adam le petit dernier de 2 ans.
Il travaille au Centre Hospitalier de Fleyriat.
Hervé Mathieu décide également de s'installer à Jasseron, après quelques années passées en location dans ce village.
Avec Christine, sa conjointe, ils font construire une maison, route de Ceyzériat, après le pont du Jugnon, dans laquelle ils emménagent en l’an 2000.
Il exerce la profession de mécanicien-mouliste à Arbent.

En fin d'année 2002, Jean-Paul Viviet, Chef de corps des sapeurs pompiers de Jasseron est à la recherche de nouvelles recrues pour remplacer le départ à la retraite de Jean-Claude Ray et Daniel Cornudet.
Il propose à ces deux jeunes habitants de 33 ans d'intégrer son équipe.
Roman et Hervé, trouvent dans cette proposition l'opportunité de s’impliquer dans la vie communale, à travers une activité vivante et physique. Ils acceptent, malgré le programme de formation annoncé.
Afin d'être opérationnel, les deux nouveaux sapeurs 2ème classe doivent suivre différents modules de cours répartis sur plusieurs jours consécutifs ou le samedi et en soirée pour un total de 160 heures.
Au terme de ces premières formations de base indispensables, ils pourront prétendre au grade de sapeur pompiers volontaire 1ère classe.
Quelques mois après leur prise de fonction, ils ne regrettent pas leur choix. "Nous avons l'impression d'avoir intégré une famille" nous confient-ils. "Nos conjointes se sont également senties immédiatement à l'aise au sein du groupe. Même les jeunes pompiers ont adoptés nos enfants comme s'ils les connaissaient depuis toujours." poursuivent-ils.
Ils apprécient beaucoup l'ambiance qui règne au sein de l'amicale, surtout lors des manifestations sportives, lorsque tout un groupe se déplace pour supporter les collègues compétiteurs. Ils trouvent également dans ce groupe l'occasion de se maintenir physiquement. Chaque semaine, pendant toute la saison hivernale, les pompiers se retrouvent pour courir ou pour s'entraîner pour le "parcours sportif".
C'est au mois d'avril, en intervenant lors des deux incendies dans les forêts du canton qu'ils ont effectué leur baptême du feu.
Nous aurons certainement l'occasion de les rencontrer lors des missions de secours et de services accomplies par l'équipe des sapeurs pompiers volontaires du Centre de Premier Secours de Jasseron.
D.D.

Le Progrès le 02 juin 2003
Un vice-champion de l’Ain chez les pompiers de Jasseron

Les premières compétitions du « parcours sportif » ont eu lieu récemment dans la région.

A Revonnas, pour les phases qualificatives des sections rattachés au Centre Principal de Secours de Bourg, Jasseron s’est distingué à plusieurs reprises. A Belley, quelques semaines plus tard, l'équipe emmenée par le chef de corps Jean-Paul Viviet revient avec un titre de vice-champion de l'Ain et de bons résultats.

A Revonnas:
résultats des épreuves par équipes: Jasseron remporte les 3 challenges en jeu :
Challenge du nombre : Jasseron est la section la mieux représentée avec 13 pompiers participants sur 15 (86 %) et remporte ce challenge.
Challenge Pitre : Jasseron termine 1er sur 16
Challenge Dard : Jasseron termine 1er sur 6
Qualification pour les phases départementales à Belley le 17 mai du parcours sportif par équipe : Réjane Ray en senior féminine, Christophe Roset en senior masculin et Michel Darbon en vétéran masculin.

résultats des épreuves individuelles:
Senior masculin, sur 85 participants : Christophe Roset 7ème ; Mickael Donin 11ème ; Alexandre Cornudet 14ème ; Grégory Simonin 27ème ; Roman Maréchal 32ème ; Pierre Cattin 60ème.
Vétéran masculin, sur 51 participants : Michel Darbon 1er ; Jean-Paul Viviet 9ème ; Alain Danjean 10ème ; Bernard Poncet 20ème ; Gérard Ovigue 35ème , Joël Bérardan 51ème.
Senior dames : Réjane Ray termine 5ème sur 5

A Belley
Les phases départementales avaient lieu le 17 mai à Belley. Ont été qualifiés en individuel : Réjane Ray en séniors féminine, Christophe Roset en senior masculin et Michel Darbon en vétéran masculin. Ils terminent respectivement : 11ème sur 11 ; 40ème sur 56 et 2ème sur 44.
3 équipes Jasseronnaises participaient également, lors de cette journée, au parcours « Rondeau » et terminent 7ème, 29ème et 34ème sur 34 équipes participantes. Le parcours Rondeau est une partie du parcours sportif en tenue de feu complète.

Michel Darbon s’offre donc le titre de vice-champion de l’Ain 2003 du parcours sportif des sapeurs pompiers de l’Ain et se qualifie pour les phases régionales qui se dérouleront à Moulin, dans l’Allier. A suivre...

Le Progrès du 26/06/2003
Incendie sur la colline du château

Mardi 24 juin, en milieu d’après-midi, pour une raison indéterminée, un feu de broussailles s’est déclaré sur les pentes de la colline du château.

Très rapidement signalé, cet incendie à été maîtrisé par l’intervention rapide des services publics de lutte contre le feu.

Les sapeurs pompiers de Jasseron et de Bourg rapidement présents sur les lieux, malgré leur présence sur un feu à Bény, ont constaté l’étendue des dégâts.
Devant l’ampleur du sinistre dû à la chaleur torride et à la végétation très sèche de ce début d’été, le commandant Coste et le Capitaine Patrick Laupretre du Centre Départemental d’Incendie et de Secours (CDIS) de Bourg ont fait appel à d’autres compagnies du département.
Des équipes d’Hauteville, de Lagnieu, de Poncin de Nantua et de Belley sont venues en renfort.
Au total, une quarantaine d’hommes ont lutté contre le feu qui avait brûlé, en début de soirée, près de deux hectares de végétation, d’arbres et de buis.
La présence de ces équipes et de leur matériel, six Camions Citernes Feux de forêt (CCF) permettant d’apporter à proximité des incendies, même avec accès difficiles, 2000 ou 4000 litres d’eau par engin, a évité une aggravation de la situation juste au dessus des habitations.
Des équipes de pompiers se sont relayées sur place, pendant la nuit, pour parer à toute reprise de feu.

D.D.
retour articles juin 2003

Le Progrès le 21 octobre 2003
Journée recyclage pour les sapeurs pompiers



Le samedi 18 octobre a été une longue journée pour les sapeurs pompiers de Jasseron. Le matin et une partie de l'après-midi, ils effectuaient la séance annuelle de recyclage AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours) anciennement appelé "brevet de secourisme". Ces recyclages annuels sont obligatoires pour les membres adhérents à des organismes apportant secours aux victimes. L'AFPS est une des trois formations de base que les pompiers volontaires suivent avant de pouvoir être opérationnel dans leur corps. Les deux autres sont la Formation Initiale des Sapeurs Pompiers Volontaires (FISPV) et le Certificat de Formation d'Aptitude aux Premiers Secours en Equipes (CFAPSE). En fin d'après-midi, juste après avoir posé les uniformes, les pompiers ont préparé la salle des fêtes afin d'accueillir les quatre-vingt convives prévus pour la traditionnelle soirée "retour de voyage". Les participants au voyage du mois de mai en Andorre, accompagnés des anciens pompiers, des amis, ont pu échanger photos et souvenirs et raconter les anecdotes du dernier voyage autour d'une bonne choucroute.

D.D.

 

Le Progrès le 24 novembre 2003
Le calendrier 2004 des pompiers
Comme de coutume les sapeurs-pompiers de Jasseron passeront dans chaque foyer de la commune pour proposer leur calendrier 2004. Une occasion de faire connaissance avec les habitants, et de présenter leurs activités auprès de la population. La "tournée des calendriers" débutera la dernière semaine de novembre.

Le Progrès le 17 décembre 2003
Cinq pompiers à l'honneur pour la Sainte-Barbe
Lors de la cérémonie de la Sainte-Barbe, Bernard Dupin, Maire, Jean-Yves Flochon, Conseiller Général, ainsi que plusieurs responsables de corps de Sapeurs Pompiers des villages voisins ont remis des promotions de grades et des diplômes à cinq pompiers bénévoles du Centre de Première Intervention de Jasseron.
Christophe Roset a reçu le diplôme de CFAPSE (Certificat de Formation d'Aptitude aux Premiers Secours en Equipes), Roman Maréchal et Hervé Mathieu ceux de formation de base de Sapeur-Pompier, d'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours) et ont été décorés du grade de 1ère classe. Grégory Simonin est élevé au grade de caporal et Pierre Cattin à celui de sergent.


 

 

Associative

locale