<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> les sapeurs pompiers


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les Sapeurs Pompiers en 2012
Le Progrès du  
09/01/12

Pompiers : réunion défibrillateur

24/01/12

La belote des pompiers a attiré les joueurs

06/02/12

les pompiers : quelques inquiétudes face aux futurs départs en retraite

14/02/12

Il court, il court Alain Danjean, sapeur-pompier retraité

01/03/12

Les sapeurs-pompiers s’exerceront à l’école dimanche

08/03/12

Les pompiers en démonstration à l’école pour réviser leurs gestes

10/03/12

Bertrand Bombois, nouveau sapeur-pompier

31/03/12

Un incendie attisé par le vent ravage dix hectares de végétation

04/04/12

Un feu de tourbe qui couvait s’étend sur cinquante hectares

24/04/12

Les pompiers se mesurent à l’épreuve du parcours sportif

24/05/12

Les sapeurs-pompiers en Belgique

01/07/12

Vous ne le verrez plus en tenue de pompier

Jasseronet
sept 2012

journée conviviale chez les pompiers

23/10/12

Les pompiers révisent leurs connaissances du secourisme

Jasseronet
oct 2012

la choucroute des pompiers

15/11/12

La tournée des pompiers, l’occasion « de discuter avec les habitants »

18/11/12

Manœuvre de nuit pour les hommes du feu

04/12/12

Les pompiers à l'honneur lors de la St Barbe

Le Progrès du 09/01/2012
Réunion défibrillateur

C'est pour un sujet un peu particulier que l'ensemble des présidents d'associations de la commune de Jasseron se sont retrouvés dans le hall de la salle des fêtes, ce samedi matin.

Suite à l'implantation d'un défibrillateur entièrement automatique (DAE) dans la salle des fêtes, ils ont été conviés par la mairie pour la présentation de cet appareil.

Ce DAE permet, en cas d'arrêt cardio-repiratoire d'une personne, d'accompagner les secouristes et les citoyens qui voudraient venir à son secours, d'une assistance matérielle fiable et autonome.

Pour cette formation, ce sont les sapeurs-pompiers de Jasseron qui ont été mis à contribution.

Après une explication générale sur le fonctionnement de l'appareil et sur les gestes à réaliser, chaque spectateur a pu s'essayer à la manipulation, à la pose et aux gestes à réaliser.

Une formation fortement appréciée par le public, ceci d'autant plus qu'elle s'est déroulée dans un climat de bonne humeur propice à l'apprentissage et à la mise en confiance des apprenants.

C'est l'Agglo qui est à l'initiative de l'installation de ce DEA et qui a fortement participé à son financement. L'occasion de rappeler que la sécurité est l'affaire de tous.

S.G.

Le Progrès du 24/01/2012
La belote des pompiers a attiré les joueurs

Ce samedi 21 janvier, à la salle des fêtes de Jasseron, a eu lieu le traditionnel concours de belote à la vache organisé par l'amicale des sapeurs-pompiers locaux.

70 doublettes se sont affrontées en un tumultueux combat de cartes de 3 manches, dans une ambiance amicale et conviviale.

Les vainqueurs du concours l'emportent en totalisant 3906 points.

Il s'agit de Loulou et Michel de Ceyzériat et Buellas.

La première équipe Féminine, représentée par Martine et Florence, a cumulé 3699 points.

Pour cette manifestation, les pompiers étaient tous sur le quivive, certains ayant même requisitionné leurs épouses.

Il faut dire que si le nombre de joueurs était important, celui des amateurs de tripes ou d'assisette anglaises l'était encore plus.

Ceci est d'autant plus vrai que la préparation du festin bénéficie d'une renommée sans frontières.

Philippe Feyeux, le chef cuisinier de la soirée, ainsi que toute son équipe ont été vivement félicité pour la qualité du repas.

S.G.

Le Progrès du 06/02/2012

quelques inquiétudes face aux futurs départs en retraite

Vendredi soir, les sapeurs-pompiers, retraités et en activité, étaient réunis en assemblée générale au sein de la salle des fêtes. L'occasion de revenir sur une année bien chargée.

Pour l'activité opérationnelle, ce sont 71 interventions qui ont été effectuées avec une hausse importante des accidents de circulation routière, sans compter la participation à divers services de sécurité comme celui de la Revol', du carnaval...

Cette forte activité amène le chef de corps, Grégory Simonin à persévérer dans sa démarche de renforcement de ses effectifs.

Même si le corps de Jasseron est actuellement composé de 18 agents, des futurs départs à la retraite risquent de diminuer la réponse opérationnelle locale.

Pour ce qui est des activités sportives, les sapeurs-pompiers de Jasseron se sont, comme à leur habitude, illustrés dans diverses manifestation puisqu'ils sont champions de l'Ain par équipe 2011 en course à pied.

Alain Danjean s'est particulièrement distingué en remportant successivement les titres de champion de l'Ain et de champion régional en cross, puis de champion de France de semi-marathon dans la catégorie des retraités.

L'élection du tiers sortant a permis à Daniel Cornudet de faire son apparition au sein du bureau en remplacement de René Revelu qui, après plus de 40 ans d'implication, à décidé de ne pas se représenter.

Tant d'années d'implication au service de la collectivité ne peuvent susciter que respect et honneur.

Quand à Réjane Ray, Mickael Donin et Roman Maréchal, ils sont repartis pour un nouveau mandat, en compagnie de Bertand Bombois.

Du côté de la municipalité, le Maire, qui a confirmé la mise à l'ordre du jour prochain de l'achat d'un défibrillateur et de l'extension de la remise, a souligné l'importance que revêt le volontariat dans les petites communes et le service permanent que les pompiers apportent aux habitants.

Durant cette réunion, un hommage appuyé a été rendu à Paul Pauget, sapeur-pompier retraité disparu en décembre 2011.

S.G.

Le Progrès du 14/02/2012
Il court, il court Alain Danjean, sapeur-pompier retraité

Les sapeurs-pompiers de Jasseron se sont encore distingués.

Cette fois-ci, c'est à l'occasion du cross départemental organisé conjointement par le service départemental d'incendie et de secours et le centre de secours de Saint André de Corcy.

Les coureurs Jasseronnais se sont retrouvés en nombre pour participer à cette manifestation qui a réuni plus de 700 sapeurs-pompiers venus des 4 coins du département.

En se classant second par équipe de la catégorie vétéran 2, ils ont porté haut les couleurs de leur commune et de leur CPI.

Quand à Alain Danjean, cela devient presque une banalité, il est monté sur la plus haute marche du podium et a obtenu, ainsi, le titre de champion de l'Ain dans la catégorie des retraités.

Cette victoire lui ouvre le droit d'aller concourir aux championnats régionaux.

S.G.

Le Progrès du 01/03/2012
Les sapeurs-pompiers s’exerceront à l’école dimanche

Dimanche 4 mars, les écoliers de l'école municipale de Jasseron laisseront place aux sapeurs- pompiers locaux qui organiseront l'une de leurs manœuvres générales annuelles

Cet exercice sera l'occasion, pour les soldats du feu, de réviser leurs techniques d'intervention et de connaître plus précisément les locaux de cette école dont la rénovation vient juste de se terminer.

Ils pourront également étudier les nouveaux dispositifs liés à l'alarme ou à la sécurité et les problématiques liées à l'évacuation des écoliers en cas de sinistre.

Les résidents de la commune de Jasseron, éventuellement intéressés pour devenir sapeurs-pompiers, peuvent venir assister à cette manœuvre et prendre les renseignements nécessaires auprès du chef de corps, le sergent Grégory Simonin.

S.G.

Le Progrès du 08/03/2012
Les pompiers en démonstration à l’école pour réviser leurs gestes

Dimanche matin, les sapeurs-pompiers de Jasseron ont organisé leur première manœuvre générale de l'année 2012.

Imaginé et préparé par le Sergent Grégory Simonin, chef de corps de ce centre de première intervention non intégré, l'exercice se déroulait dans les locaux de l’école municipale et mettait en scène un feu ayant pris naissance dans la garderie avec des personnes manquantes à l'appel.

Ces personnes, au nombre de cinq, 2 adultes et 3 enfants, se sont retrouvées prisonnières des flammes et des fumées dont l'origine était un liée à un dysfonctionnement électrique.

Il a donc fallu mettre en œuvre les moyens d'extinction que les pompiers ont à leur disposition, capeler les appareils respiratoires isolants pour pénétrer dans les locaux enfumés, extraire les victimes des locaux sinistrés et les faire prendre en charge par les secouristes.

Autant de gestes qui ont été révisés par les acteurs du secours locaux et qui leur permettront, le cas échéant, d'être prêt le jour J.

S.G.

Le Progrès du 10/03/2012
Bertrand Bombois, nouveau sapeur-pompier

Les effectifs du corps des sapeurs-pompiers de Jasseron se sont vus renforcer d’un agent supplémentaire en la personne de Bertrand Bombois, 41 ans.

Il est marié et père de deux enfants, dont un est encore scolarisé à l’école primaire de Jasseron.

Ce cheminot s’est installé sur la commune voilà maintenant cinq ans.

Il voulait s’investir dans le tissu associatif local lorsqu’il a entendu le chef de corps des sapeurs-pompiers de Jasseron lancer un appel au renforcement de ses effectifs.

Après une très courte réflexion, il s’est engagé et ne regrette pas son choix qui lui a ouvert les portes d’un milieu très enrichissant.

S.G.

Le Progrès du 31/03/2012
Un incendie attisé par le vent ravage dix hectares de végétation

Hier en milieu d’après-midi, un feu d’un tas de broussailles s’est propagé à la forêt de résineux. Une vingtaine de pompiers a été mobilisée pour éteindre l’incendie.

Une fois de plus ces dernières semaines, c’est un feu non maîtrisé qui s’est propagé à la forêt alentours.
Le vent du sud soufflait pourtant depuis le matin, mais un homme qui exploitait une parcelle de la forêt de Teyssonge, à Jasseron près de Bourg-en-Bresse, a mis le feu bien imprudemment à un tas de broussailles.
Il était environ 15 h 30 quand l’incendie a démarré près du chemin des Bennonières, non loin de l’étang du même nom.
Le feu s’est propagé rapidement dans ce bois de résineux, où les pins et les fougères se sont enflammés comme de l’étoupe.
Un gros panache de fumée noire s’élevait des bois de Teyssonge quand les pompiers se sont rendus sur place.
Un groupe « incendie de feu de forêt » au complet a été mobilisé sous les ordres du major Robert Mas, le commandant Patrick Laupretre apportant ses connaissances de « conseiller feu de forêt ».
Quatre camions citernes feux de forêt (CCF) se sont répartis autour du sinistre, avec l’appui d’un camion-citerne eau et mousse (CCEM), un gros-porteur d’eau.

Pas moins d’une vingtaine de pompiers des centres de secours de Bourg-en-Bresse, Treffort-Cuisiat, Corveissiat, et Poncin, ainsi que du centre de première intervention de Jasseron, a lutté pendant plus de deux heures avant de contenir le feu qui se propageait en direction de Meillonnas.

En fin de journée, ils poursuivaient leurs efforts pour éteindre les lisières et empêcher la reprise du feu.

Au final, ce ne sont pas moins de dix hectares de bois et de taillis, la plupart appartenant à des particuliers, et une partie à la commune de Jasseron, qui ont été ravagés par les flammes. Aucune habitation n’a été menacée par l’incendie.

Au même moment, à l’autre bout du département, à Péron dans le pays de Gex, les pompiers ont éteint un feu qui a détruit environ 300 m² de broussailles. L’endroit était difficile d’accès et les flammes menaçaient une ligne à haute tension.

F.B.

Le Progrès du 04/04/2012
Un feu de tourbe qui couvait s’étend sur cinquante hectares

Jasseron et Meillonnas. Vendredi, un incendie s’était étendu sur une dizaine d’hectares dans la forêt de Teyssonge. Le feu qui couvait dans la tourbe s’est ranimé hier après-midi. Une cinquantaine d’hectares ont été touchés. Le feu a été circonscrit en début de soirée avec l’arrivée bienvenue de la pluie.

Vendredi, un feu de broussailles, attisé par le vent, s’était étendu à une dizaine d’hectares de végétation dans la forêt de Teyssonge, près de Bourg-en-Bresse.

Depuis, le feu devait couver dans la tourbe puisqu’il s’est brusquement ranimé hier un peu avant seize heures, au nord de l’étang des Bénnonières. « Comme en 1976, se souvient l’adjudant-chef Philippe Feyeux, du centre de première intervention de Jasseron. À l’époque, il avait fallu une semaine pour éteindre la tourbe qui se consumait. »

Car plus que les résineux de la forêt c’est la couche de tourbe recouverte d’épaisses couches de fougères sèches qui a brûlé hier avec des flammes d’à peine un mètre de hauteur. Un feu délicat à maîtriser pour les pompiers dont les camions incendie, qui pèsent de dix à quatorze tonnes, risquaient de s’embourber dans un sol particulièrement mou.

Le chef des opérations de secours, le commandant Gérald Leplomb, a mobilisé soixante et onze pompiers, et une douzaine de camions citerne feux de forêt (CCF). Un poste de commandement a été installé dans le hameau de Sanciat. Avec le commandant Foissotte, chef de colonne, ils ont pris place dans un hélicoptère de la Sécurité civile pour évaluer la situation. Au plus fort de l’incendie, le feu s’étendait sur une zone de huit cents mètres de long sur six cents de large, soit une cinquantaine d’hectares, entre les communes de Jasseron et Meillonnas.

« C’est un foyer conséquent et qui n’est pas facile à maîtriser car il se situe à l’écart des chemins forestiers, expliquait le commandant Leplomb. Nous le traitons donc surtout à la batte à feu, une sorte de balai plat. Il n’y a pas de front de flammes mais plutôt des tâches disséminées. »

Aucune habitation n’a été menacée par l’incendie. Un peu avant 20 heures, alors que la pluie commençait à noyer le Revermont sous des trombes d’eau, l’incendie était circonscrit.

.

F.B.

Le Progrès du 24/04/2012
Les pompiers se mesurent à l’épreuve du parcours sportif

Samedi les sapeurs-pompiers de Jasseron ont organisé un parcours sportif d'entrainement a destination de leurs homologues des centres voisins.

Au total, ils étaient près de 150 à venir tirer le dévidoir, lancer les commandes ou encore porter, en courant, le sac de sable, tout cela dans un temps record.

Ce parcours sportif est une véritable institution chez les sapeurs-pompiers qui à pour objectif de tester la résistance et la rapidité des participants.

Malheureusement cette épreuve n'a pas pu se dérouler sur le terrain de foot en raison de la pluie de ces derniers jours mais sur un terrain caillouteux qui rendait l'épreuve encore plus difficile.

Cette édition 2012 a été remporté chez les séniors par Ludovic Jarnet, du CIS de Bourg-en-Bresse, et par Michel Darbon, le régional de l'étape, chez les vétérans.

A noter également la bonne surprise du jour du coté des féminines séniors puisque Nevoret Cyrielle de Jasseron l'emporte en 2,48 minutes.

Au challenge du nombre, c'est Polliat qui repart avec la victoire en totalisant 19 participants.

S.G.

Le Progrès du 24/05/2012
Les sapeurs-pompiers en Belgique

Nos pompiers locaux sont revenus de leur voyage de chez nos amis les belges. Du 17 au 20 mai, 4 jours durant, ils auront arpentés les rues et monuments de ce pays frontalier.

Logé en plein centre ville de Bruxelles, ils ont effectué une promenade en bateau dans le port d'Anvers, visité la capitale avec sa grande place enserrée au milieu d'édifices flamands, découvert la cathédrale Saint Michel, le palais royal, sans oublier le fameux Manniken Pis.

Cette statue en bronze d'une cinquantaine de centimètres, qui est en réalité une fontaine représentant un petit garçon en train d'uriner, est le symbole de l'indépendance d'esprit des Bruxellois.

Toutes ces visites ont été entrecoupées de pauses-déjeuners copieuses avec notamment les légendaires soirées moules-frites-bières.

Durant ce périple, la trentaine de participants n'aura pas, contrairement aux moins chanceux qui n'ont pas fait le déplacement et qui ont du veiller sur la sécurité de la population de la commune, eu à déplorer la moindre goutte de pluie.

S.G.

Le Progrès du 02/07/2012
Vous ne le verrez plus en tenue de pompier

Un sapeur-pompier prend sa retraite

Après 28 ans d’activité, le caporal-chef Jean-Paul Viviet a décidé de faire valoir ses droits à la retraite. Cet homme a été au service de la sécurité de ses concitoyens depuis 1984, à Malafretaz, puis à Jasseron depuis 1994, où il a notamment été chef de corps de 2001 à 2006.

À 56 ans, il va pouvoir se concentrer à ses obligations familiales ainsi qu’à son entreprise d’ébénisterie. Toutefois, il restera un membre actif du bureau de l’amicale des pompiers de Jasseron.

S.G.

Le Jasseronet de septembre 2012
journée conviviale chez les pompiers

Comme tous les premiers dimanche du mois, la sirène de Jasseron s'est mise a sonné à midi.

Si habituellement, cette sirène ne provoque pas d'émoi particulier, ce dimanche, elle était synonyme de rassemblement des pompiers, actifs et retraités, pour une journée détente.

Cette réunion a exceptionnellement eu lieu chez la famille Roset. La quarantaine de personnes présente au repas à pu déguster un gigot d'agneau cuit dans les braises accompagné de pommes de terres.

Notons que cette journée était également l'occasion de remercier Eric Pierson qui va quitter les rangs du centre de Jasseron pour se diriger vers Belley.

Ce fût également une première pour Jean-Paul Viviet qui profitait là de son nouveau statut de retraité des pompiers. Visiblement, celui-ci s'est vite adapté à sa nouvelle situation.

S.G.

Le jasseronet d'octobre 2012
la choucroute des pompiers

Les sapeurs-pompiers de Jasseron se sont réunis, ce samedi soir, dans le hall de la salle des fêtes, autour d'une choucroute préparée par le boucher traiteur local.

A leurs côtés, étaient présentes les personnes ayant participé au voyage du mois de Mai, un voyage de 4 jours qui les avait emmené jusqu'en Belgique.

Un des objectifs de cette soirée consistait à se remémorer les bons souvenirs de ce périple en projetant des photos sur écran géant.

Ce fut également l'occasion pour les 64 personnes présentes de souhaiter l'anniversaire de Joelle Darbon et d'un des couples les plus célèbres de Jasseron : Gaby et Jeanne Péchoux âgés respectivement de 81 et 78 ans et dont la complicité et la bonne humeur doivent servir de modèle à tous les amoureux.

S.G.

Le jasseronet d'octobre 2012
Les pompiers révisent leurs connaissances du secourisme

Parmi les nombreuses obligations réglementaires de formation continue auxquelles sont soumis annuellement les sapeurs-pompiers, il y a évidemment celle relative au secours à la personne.

Et c’est justement ce sujet que les pompiers locaux ont révisé samedi, durant toute la journée, en compagnie du moniteur de secourisme, Gilles Verne, de Saint-Denis-lès-Bourg.

Tour à tour, les participants ont alterné des séquences de formations théoriques puis des mises en situation concrètes. Les thèmes abordés ont porté sur les modalités d’intervention sur les voies ouvertes à la circulation, les hémorragies, les nouvelles pratiques de réanimation cardiopulmonaire ou encore les différentes positions latérales de sécurité.

S.G.

Le Progrès du 15/11/2012
La tournée des pompiers, l’occasion
« de discuter avec les habitants »

À compter de la mi-novembre, les sapeurs-pompiers de Jasseron repartiront à la rencontre des résidents de la commune, pour leur proposer leur calendrier annuel.

Par ce geste, ils perpétuent une tradition ancestrale qui conserve toute sa place dans les communes familiales.

Selon Hervé Mathieu, le président de l’amicale des pompiers locaux, la tournée des calendriers est toujours un moment particulier.

« Nous en profitons pour discuter avec les habitants et pour passer un moment de détente ensemble. »

Rappelons que l’ensemble des fonds collectés permettra notamment aux pompiers de se doter de nouveaux matériels ou de remplacer celui qui est vieillissant.

Cette campagne devrait se terminer à la fin de l’année 2012.

Un don, si petit soit-il, sera le moyen pour tous citoyens de témoigner du soutien qu’ils apportent à la cause des sapeurs-pompiers.

S.G.

Le Progrès du 18/11/2012
Manœuvre de nuit pour les hommes du feu

Vendredi soir, à la tombée de la nuit, ce sont les couleurs bleues et oranges des gyrophares des sapeurs-pompiers qui ont éclairées le site du centre de loisirs de l’Étoile du matin.

En effet, les hommes répondant au numéro 18 ont effectué une manœuvre d'ampleur.

Le thème de cet entrainement était un "Feu dans les locaux à sommeil du centre de loisirs avec personnes à l'intérieur".

Très rapidement les pompiers de Jasseron, soutenus par ceux de Bourg-en-Bresse, font des reconnaissances, s'équipent de leurs appareil respiratoires isolants et vont au secours des 6 enfants pris dans le piège des fumées.

Cette manœuvre avait trois objectifs selon le chef de corps des sapeurs-pompiers de Jasseron, Grégory Simonin : Réviser nos procédures opérationnelles, tester notre complémentarité avec les pompiers de Bourg-en-Bresse et susciter des vocations.

"C'est pour cette raison que nous avions invité la population" précise t-il.

Au gré du débriefing de fin de manœuvre, les trois objectifs ont été remplis par la trentaine de pompiers mobilisés et fiers d'avoir accompli, une nouvelle fois, leur mission.

S.G.

Le Progrès du 04/12/2012
Les pompiers à l'honneur lors de la St Barbe

Ce samedi 1er décembre était le jour ou les sapeurs-pompiers de Jasseron fétaient leur sainte protectrice, la Sainte-Barbe.

Mais c'est aussi le jour où la population et les élus ont rendu hommage à ces hommes et à ces femmes qui chaquent jour veillent à la sécurité de leurs concitoyens.

Jean Yves Flochon, conseiller général et Alain Mathieu, représentant le Maire de la commune ont tour à tour rappelé leur attachement et leur soutien aux pompiers communaux.

Dernière preuve en date, l'enveloppe supplémentaire de 4000 €, versée par la commune, pour participer à l'allocation vétérance des sapeurs-pompiers.

Lors de la cérémonie publique, plusieurs sapeurs-pompiers ont été distingués soit pour leur parcours, soit pour l'obtention de diplôme.

Philippe Feyeux : Médaille d'or des sapeurs-pompiers pour 37 ans de service
Gérard Ovigue : Médaille d'argent des sapeurs-pompiers pour 20 ans de service
Mickael Donin : Diplôme d'équipier feux de forêts
François Canciani : Diplôme du PSE 2
Patrice Cornudet : Diplôme d'équipier protection contre l'incendie
Bertrand Bombois : Diplômes du PSE 1 et du tronc commun incendie

S.G.


 

 

Associative

locale