<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> les sapeurs pompiers


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les Sapeurs Pompiers en 2018
Le Progrès du  
17/02/18

Extension du local des sapeurs pompiers : les travaux sont pratiquement finis

04/03/18

Assemblée générale des sapeurs pompiers : les locaux s'agrandissent et l'effectif augmente

21/03/18

Les sapeurs pompiers Jasseronnais en formation

05/07/18

40 m² de plus au local des pompiers

12/07/18

Les formations décentralisées

19/07/18

sapeurs-pompiers Parcours sportif : la revanche de Léa

15/11/18

Du renfort au centre de première intervention

19/11/18

Les sapeurs-pompiers commencent leur tournée

04/12/18

Sapeurs-pompiers : de nombreux jeunes dans l’effectif

14/12/18

Un troisième sapeur-pompier dans la famille Maréchal

Le Progrès du 17/02/2018
Extension du local des sapeurs pompiers :
les travaux sont pratiquement finis

Débutés en octobre dernier, les travaux d’extension du local des sapeurs pompiers sont en bonne voie d’achèvement et dans quelques semaines les soldats du feu Jasseronnais vont pouvoir prendre possession de ce nouveau local ‘’flambant’’ neuf !

« Le chantier est dans les temps indique Christian Chatel, 3ème adjoint chargé de l’urbanisme , il est en phase de finitions : peinture, équipements techniques, et VRD (Voirie et réseaux divers).

Comme prévue la livraison devrait intervenir dans la première quinzaine de mars ».

Le CPI de Jasseron compte 19 sapeurs pompiers et cette extension de 40 m2 va permettre la création de vestiaires et de sanitaires non-mixtes.

« Le coût prévisionnel des travaux est de 60 300 € à la charge de la commune précise Alain Mathieu, Maire.
Une réalisation pour laquelle nous n’avons bénéficié que d’une seule subvention de 12 000 €, celle de la réserve parlementaire (avant que celle-ci ne disparaisse !) du député Xavier Breton ».

L’inauguration officielle du nouveau local pourrait intervenir à la fin du mois de juin.

R.M..

Le Progrès du 04/03/2018
Assemblée générale des sapeurs pompiers :
les locaux s'agrandissent et l'effectif augmente

La grande famille des sapeurs pompiers Jasseronnais s’est retrouvée vendredi soir à la salle des fêtes à l’occasion de l’assemblée générale du CPI (centre de première intervention) et de l’amicale.

Des soldats du feu qui en 2017 ont enregistré une baisse du nombre des interventions.

« 86 interventions ont été effectuées sur la commune contre 102 l’année précédente souligne Gregory Simonin, chef de Corps.
Néanmoins, avec les manœuvres mensuelles et les recyclages votre investissement est toujours très important indiquait le Chef de Corps en s’adressant à l’auditoire ».

Le centre de secours Jasseronnais se porte bien au regard de l’arrivée en 2017 de deux nouvelles recrues (Laura Fettet et Thibault Verne) redonnant ainsi ‘’un sacré coup de jeune’’ à la compagnie !

« Le mois prochain précise Grégory Simonin, un autre sapeur pompier va venir augmenter notre effectif qui sera alors de 19 ».

2018 va être marquée par la livraison du nouveau local (à usage de vestiaires) qui devrait intervenir à la fin du mois.

« Grace à l’amicale des vestiaires vont être achetés poursuit le chef de corps ».

Les sapeurs pompiers Jasseronnais ont également en projet l’achat d’un véhicule léger « Il sera utilisé essentiellement pour le secours à personnes et pour les accidents sur la voie publique conclut le responsable du corps ».

2018 sera donc une année importante pour les pompiers locaux.

Bureau de l’amicale : présidente : Réjane Ray ; trésorier : Simon Colmard ; secrétaire : Patrice Cornudet
Détail des interventions réalisées en 2017 : secours à personnes : 53 ; opérations diverses : 22 ; accidents voie publique : 7 ; incendies : 4

R.M..

Le Progrès du 21/03/2018

Les sapeurs pompiers Jasseronnais en formation

Comme ils le font mensuellement, les sapeurs pompiers Jasseronnais se sont retrouvés dimanche pour effectuer leur manoeuvre de maintien des acquis.

Sous la conduite de l’adjudant-chef Grégory Simonin, chef de Corps, les soldats du feu ont travaillé toute la matinée les exercices de sauvetages.

Deux lieux de manoeuvre avaient été choisis par les instructeurs : dans les bois des Combes pour un sauvetage dans une cavité et aux anciens locaux techniques pour un sauvetage par l’extérieur.

« Dans les deux cas les manoeuvrants utilisent le lot de sauvetage et de protection contre les chutes (LSPCC) indique le chef de Corps.
Ce matériel est peu utilisé mais il faut le connaître parfaitement lorsque le cas se présente, il en va de la sécurité des victimes et des sauveteurs, d’où l’utilité des ces manoeuvres mensuelles ».

R.M..

Le Progrès du 05/07/2018

40 m² de plus au local des pompiers

Samedi après-midi, de nombreux habitants sont venus découvrir la nouvelle extension du centre de première intervention (CPI).

« L’extension du CPI était un projet indispensable, a souligné le maire, Alain Mathieu.
Avec l’évolution de l’effectif et sa féminisation – six femmes sur dix-neuf – la commune devait agrandir les locaux. »

Outre la coupure de ruban, les prises de parole ont permis de souligner l’importance de l’action menée par les sapeurs-pompiers locaux.

« Avec ce nouvel aménagement, de nouvelles vocations seront peut-être suscitées.
Le volontariat est une richesse pour le territoire.
Vous symbolisez la proximité des secours. Or, les premiers secours sont les plus importants. »

61 500 € dont 12 000 € de subventions
« Le coût total des travaux est de 61 500 €, précise Alain Mathieu.
Nous avons bénéficié d’une unique subvention, de 12 000 €, celle de la réserve parlementaire du député Xavier Breton. »
À l’issue de la cérémonie, les Jasseronnais ont pu visiter ces nouveaux locaux de 40 m² qui abritent des vestiaires et des sanitaires non mixtes flambant neufs.

R.M..


Le Progrès du 12/07/2018

Les formations décentralisées

Depuis le début de la semaine, les habitants de la commune constatent une activité importante et inhabituelle au CPI (centre de première intervention) de Jasseron.


La cause ?
Le centre accueille pour la première fois un stage de sapeurs-pompiers organisé par le Groupement Bresse du Sdis (Service départemental d’incendie et de secours).
« D’autres stages sont organisés à la Cité des pompiers de Bourg-en-Bresse et il était nécessaire de trouver un centre qui puisse nous accueillir, explique le lieutenant Dominique Valençot, responsable de la formation. Et ce n’est pas toujours facile ».

Jusqu’à vendredi soir, 12 stagiaires issus d’une dizaine de centres du Groupement Bresse suivent la formation d’équipier en protection incendie.

« Tous ces stagiaires sont au début de leur formation. Ils ont déjà la qualification Prompt secours (secourisme) et avec cette seconde partie ils pourront être opérationnels dans leur centre ».

Durant les 40 heures dispensées par trois instructeurs (dont le chef de corps jasseronnais, Grégory Simonin) plusieurs modules sont validés.

« Il n’y a que de la pratique, poursuit le lieutenant. Les participants ont dans un premier temps été formés dans leur centre respectif. En venant ici, ils doivent connaître tous les gestes à accomplir et les formateurs sont là pour éventuellement les corriger et surtout les valider ».

L’utilisation du lot de sauvetage, d’une motopompe d’épuisement et de la tronçonneuse à fait partie du programme qui traite sur deux journées des opérations diverses et sur trois jours de la protection incendie.

« Tout cela amène beaucoup d’animation au cœur du village, souligne Grégory Simonin. C’est aussi une bonne promotion pour le volontariat. »

R.M..


Le Progrès du 19/07/2018
sapeurs-pompiers Parcours sportif : la revanche de Léa

Sur le parcours sportif du sapeur-pompier, il faut être capable d’enchaîner le plus rapidement possible plusieurs épreuves.

Il y a notamment une course en va-et-vient de quatre fois 25 mètres, un lancer de commandes,
le franchissement d’une haie et une épreuve de rampée.
Ce parcours du combattant rassemble chaque année de nombreux soldats du feu.
Lors d’une de ces compétitions, Léa Fettet, une Jasseronnaise âgée de 15 ans, est devenue championne de France minime.
Après avoir été championne départementale à Saint-Genis-Pouilly, puis championne régionale à Aurillac (Cantal), elle est montée sur la plus haute marche du podium, le 30 juin, à Périgueux (Dordogne).
Avec à la clé, le record de France dans cette discipline.

Trois séances d’entraînement par semaine
« Je suis Jeune sapeur-pompier (JSP) depuis trois ans à la section de la Vallière, précise Léa.
Ma sœur, Laura, elle-même sapeur-pompier volontaire à Jasseron, m’a donné le virus.
Dans un an, après ma formation de JSP, je vais suivre son parcours en intégrant le centre jasseronnais.
C’est mon père, ancien sapeur-pompier volontaire, qui m’a entraînée à la Cité des sapeurs-pompiers Jean-Pépin, à Bourg-en-Bresse, à raison de trois séances par semaine.
L’an passé, j’avais terminé 12e à cette même compétition et cette année, je voulais prendre ma revanche. »

Léa a obtenu son diplôme national du brevet (DNB) avec mention très bien.
Elle effectuera sa rentrée au lycée Carriat, à Bourg.
« Pour l’instant, j’arrive à gérer mes études et les JSP. Je sais que, plus tard, ce ne sera plus possible, car je veux poursuivre en médecine. »

R.M..


Le Progrès du 17/11/2018

Du renfort au centre de première intervention

Après quatre années de formation comme Jeune sapeur-pompier (JSP) au centre d’incendie et de secours (CIS) de Bourg-en-Bresse et l’obtention de son brevet de JSP, Adam Maréchal, âgé de 17 ans, vient d’intégrer le centre de première intervention jasseronnais.

Lycéen à Carriat, en terminale S, il va passer son baccalauréat en fin d’année scolaire.
D’ici là, il va essayer de concilier études et interventions.
« Je connais le monde des sapeurs-pompiers depuis que je suis tout jeune car ma sœur Fanny et mon papa, Roman, font partie du corps jasseronnais depuis plusieurs années. »

Le chef de corps, Grégory Simonin se réjouit d’enregistrer l’arrivée d’un nouveau soldat du feu, portant ainsi l’effectif à 20 sapeurs-pompiers.

R.M..


Le Progrès du 19/11/2018

Les sapeurs-pompiers commencent leur tournée

Les sapeurs-pompiers jasseronnais, fidèles à la tradition, vont entamer cette semaine, la tournée des calendriers.

« L’effectif au complet est réparti sur sept tournées, précise Simon Colmard, trésorier de l’Amicale. Nous portons ces calendriers par équipe de deux ou trois. »

Jusqu’à la fin de l’année, ce sont près de 600 calendriers que les soldats du feu Jasseronnais vont proposer aux habitants.

« Le bénéfice de cette vente est utilisé pour l’achat de petit matériel et pour le fonctionnement de notre amicale poursuit Mélissa Grandjean, membre du bureau.

À l’intérieur du calendrier, en plus des photos d’interventions ou de manœuvres, chaque sapeur-pompier a sa photo et ses coordonnées, c’est un gage de sécurité pour les personnes qui nous ouvrent leur porte. »

R.M..


Le Progrès du 04/12/2018

Sapeurs-pompiers : de nombreux jeunes dans l’effectif

Avec un recrutement régulier, le centre de première intervention (CPI) de Jasseron compte actuellement 20 sapeurs-pompiers dont de nombreux jeunes.

La cérémonie de la Sainte-Barbe des pompiers Jasseronnais a débuté, samedi matin, par un hommage aux soldats du feu décédés en service commandé au cours de l’année.

Une corporation de secouristes dévoués
Élus, représentant de la gendarmerie et habitants de la commune ont ensuite rejoint le centre de secours où ils ont été accueillis par le chef de corps, Grégory Simonin.

« Notre corporation est un maillon indispensable des secours sur nos territoires ruraux soulignait le “patron’’ des pompiers locaux. C’est une grande fierté de commander ce CPINI (centre de première intervention non intégré). Il est composé d’hommes et de femmes qui s’investissent au quotidien avec enthousiasme et détermination. Notre cœur de métier, c’est l’opérationnel et cette année nous avons effectué 82 interventions (41 secours à personnes, 26 opérations diverses, 9 incendies et 6 accidents sur la voie publique), un chiffre stable par rapport à l’an passé. »

Une année 2018, qui aura été marquée par l’inauguration de l’extension des locaux.
« Je connais la force de votre engagement, déclarait le maire de Jasseron, Alain Mathieu en s’adressant à l’ensemble des sapeurs-pompiers.

Avant de conclure : « Vous êtes des héros du quotidien. Vous donnez le goût de votre engagement aux plus jeunes, qui n’hésitent pas à vous rejoindre. Je salue ce que vous faites, mais aussi ce que vous êtes ! »

R.M..


Le Progrès du 14/12/2018
Un troisième sapeur-pompier dans la famille Maréchal

Roman, Fanny et Adam Maréchal portent la tenue de soldat du feu et ont intégré le CPINI (Centre de première intervention non intégré) de Jasseron.

Roman, arrivé dans la commune à l’âge de 14 ans, a signé son premier engagement en 2003 et est aujourd’hui caporal-chef. Fanny, sa fille, l’a rejoint en 2016 et, dernièrement, Adam, qui, après quatre années au centre de secours de Bourg-en-Bresse comme jeune sapeur-pompier, a rejoint l’effectif des pompiers locaux.

« À la maison, les conversations tournent souvent autour des pompiers, indique Véronique Maréchal, épouse de Roman et mère de Fanny et Adam. »

R.M..

 

 

Associative

locale